Média public : Des nouveaux câbles feeder offerts par le président Alpha Condé

Le ministre de l’information et de la communication a procédé ce jeudi 05 juillet 2018 à la présentation des nouveaux câbles qui devront servir à la direction nationale des services de diffusions relancer la retransmission des images de la Radiotélévision Guinéenne dans certaines localités du pays. Ces câbles ont été offert par le chef de l’Etat pour ainsi matérialiser sa promesse tenue lors de son récemment déplacement à l’intérieur du pays.

Ils sont au total dix roulants de câbles appelé FEEDER plus des fiches de connexions. Ces câbles FEEDER servent l’intermédiaire entre les équipements, l’émetteur (radio–télévision) dans un centre de diffusion et les antennes via une boîte de jonction.  Pour le directeur technique de la direction nationale des services de diffusions au sein du ministère de l’information et de la communication :

« Ces FEEDER seront redéployé à l’intérieur du pays où ça ne va pas du tout où les stations sont arrêtées. Si vous prenez l’exemple sur Guéckédou, les camions de la croix rouge de passage ont heurtés le pilonne où il y avait les aériens et en télé et en radio, donc on doit réhabiliter le site. Il y a Siguiri aussi qui a le même problème et tant d’autres. En bref, ces câbles vont servir à réhabiliter ces sites grâce à la gentillesse du président de la République qui n’est pas à son premier geste en mettant des équipements à la disposition du service diffusions, » précise Kalagban Kandé.

En présentant ces nouveaux équipements, le ministre de l’information et de la communication, Amara Somparé a salué le leadership du chef de l’Etat en mettant à la disposition de son département cet important lot de câbles qui vont permettre de relancer les retransmission des émissions de la radio et télévisions guinéennes dans des zones coupées de  Conakry.

« A la suite de sa tournée récente à l’intérieur du pays, le chef de l’Etat ayant constaté que un certain nombre de localités à l’intérieur du pays ne disposait pas du signal de la télévision et la radio nationale a jugé nécessaire de mettre en priorité le rétablissement rapide et immédiat du signal de la télévision et radio nationale. Pour ce faire, il avait été demandé à mon prédécesseur déjà de commander un certains nombres d’émetteurs de télé de puissances plus élevées que celles existantes actuellement. Des émetteurs de 500 watts ont donc été acquis pour 14 préfectures à l’intérieur du pays. Lors de ma prise de service, j’ai trouvé ces émetteurs déjà en place dans le magasin où nous nous trouvons aujourd’hui et je me suis évertué à les déployer dans toutes les préfectures concernées dès le lendemain de ma prise de service. Il se trouvait malheureusement que les émetteurs seuls ne pouvaient pas rétablir la fonctionnalité des stations d’émission, parce que les FEEDER comme vient de vous l’expliquez le technicien, les câbles qui relient les émetteurs aux antennes étaient défaillants dans beaucoup de localités », indique le ministre de l’information et de la communication.

Dans ses propos, le ministre Amara Somparé a mis un accent particulier sur les efforts fournis par le chef de l’Etat dans le souci de soulager la population guinéenne. « Le président de la République a pris dans ces ressources propres, j’insiste là-dessus, pour acquérir ces câbles, ces 10 rouleaux de 120 mètres de FEEDER pour que très rapidement nous puissions rétablir le signal dans toutes les localités impactées à l’intérieur du pays. A ce jour, avec les moyens de bord, nous avons pu rétablir le signal à Faranah, à Kissidougou, à Kérouané, à Mandiana et à Boké et très rapidement une mission va être mise en branle pour aller se déployer dans les localités restantes pour que l’entièreté de la population puisse bénéficier des images de la télévision nationale parce que cela fait partie du droit constitutionnel des citoyens guinéens d’avoir un accès libre à l’information et le président de la République en est soucieux voilà pourquoi il ne ménage aucun effort pour que les choses soient rétablies sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il conclut Amara Somparé.

Déjà en 2013, la direction nationale des services diffusions avait reçu de la part du président Alpha Condé 20 émetteurs de télévisions et 20 émetteurs de radio pour l’intérieur du pays.

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *