Secteur Educatif : Le SLECG version Aboubacar Soumah pose des conditions

L’inspecteur général du travail, Alya  Camara a rencontré ce mercredi 29 août 2018 à Conakry, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG). A l’occasion, il était question de discuter le cas des huit millions comme salaire de base. Sur ce, les débats ont été essentiellement basés sur les préalables.

Pour sa part, l’inspecteur général, Alya Camara a fait savoir que les débats ont tourné au tour des préalables posés par le SLECG. « Mais, j’avoue que les discussions se sont déroulées dans un climat de sérénité et de parfaite convivialité. La partie syndicale a fait part d’un certain nombre de préalables qu’elle souhaite que le gouvernement apporte des éléments de réponse.

« Nous avons remis ces préalables aux représentants du gouvernement. Ces préalables sont entre autres : 1- Arrêt de l’ingérence des autorités administratives dans les affaires syndicales; 2- le virement du salaire des enseignements nouvellement engagés; 3-l’engagement à la fonction publique des dix (10) homologués de Kindia; 4-le rétablissement des enseignements de Kindia, Labé, Gamal dans leur droit mutés pour fait de grève. 5-le paiement des 40℅ de rappel.

Pour les retraités de 2017. 6- le reclassement des admis au 2eme certificat et leur prise en charge. 7-la poursuite et condamnation des loubards qui ont attaqué le siège du SLECG. 8-le paiement des primes de négociations », a-t-il-indiqué.

A rappeler que le rendez-vous est donné pour le mardi prochain.

Aboubacar Sylla pour Africavision7.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *