Guinée : Qu’en est-il de l’éducation au sein de nos sociétés et dans nos communautés ?

De nos jours dans nos sociétés et dans nos communautés, les parents aiment seulement leurs enfants mais ils ne les éduquent pas dans la vraie sémantique, alors que l’amour parental et l’éducation d’un enfant sont différents.

En effet, aimer et éduquer font deux, car les parents peuvent aimer les enfants, mais en leur donnant également une bonne éducation, car c’est avec elle qu’ils peuvent être utiles aux parents à la fois la nation et une grande nation se construise à travers l’éducation.

Une famille est le reflet du noyau de la société et toute bonne société est constituée des bonnes familles et les grandes nations équivalent des bonnes familles celles qui sont éduquées à la fois civilisées.

Ensuite, le manque d’éducation au sein de nos familles, a engendré la délinquance juvénile dans nos cités à plus d’un titre et nous subissons les conséquences chaque jour, chaque semaine, chaque mois et chaque année puisque les faits de criminalité et de banditisme sont récurrents maintenant dans notre pays à cause de la jeunesse non éduquée, déroutée à la fois désespérée.

Donc, l’on ne saurait prospérer sans l’éducation, elle reste indispensable dans la vie de l’homme.

Éduquer un enfant, c’est l’orienter vers des valeurs qui peuvent lui être utiles demain, mais d’aucuns pensent que aimer, c’est éduquer, alors que la sémantique est différente comme le ciel et l’océan.

ISMAEL TCHOUNDO COUMBASSA

Gestionnaire en ressources humaines

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *