Guinée : Le ministre des Finances reçu par le vice-ministre Indonésien des Finances

En marge des Assemblées annuelles du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, le Ministre des Finances a été reçu le vendredi 12 octobre 2018 par le Vice-Ministre des Finances de la République d’Indonésie, Pr. Dr.  Mardiasmo, en compagnie de la Présidente et Directrice exécutive de Indonesia Eximbank et le Vice-Président de l’Agence de la Politique Fiscale du ministère indonésien des Finances.

Le Vice-Ministre des Finances de l’Indonésie a remercié le Ministre des Finances de sa visite et lui a souhaité la bienvenue en Indonésie. Il a d’entrée indiqué qu’il a souhaité être entouré de des hauts dirigeants de la Banque Eximbank Indonesia et de la politique fiscale de son ministère car son pays souhaite privilégier la coopération sud-sud.

Le Ministre des Finances, M. Mamadi Camara, après avoir rappelé les liens très anciens qui unissent nos deux pays, depuis la conférence de Bandung en 1954, en Indonésie, a tenu à transmettre les salutations fraternelles de S.E. M. le Président de la République au Président et au peuple indonésiens et présenter les condoléances et la solidarité du peuple frère de la Guinée suite aux catastrophes naturelles qui ont causé plusieurs centaines de victimes.

Après avoir successivement présenté les fondamentaux économiques de la Guinée, un taux de croissance de 9,9% en 2017 , un endettement public modéré (autour de 40% du PIB) et les contours du programme économique et financier appuyé par une facilité élargie de crédit avec le Fonds monétaire international, a mis en exergue les potentialités que regorge la Guinée : 2/3 des réserves mondiales de bauxite, des conditions climatiques et des terres arables abondantes favorables à culture d’une large variété de produits agricoles et le potentiel inexploité dans le domaine du tourisme.

Le Ministre a indiqué le besoin de la Guinée de se doter d’infrastructures routières, de transport et énergétiques, et la nécessité de diversifier son économie, trop dépendante des mines, par des investissements dans l’agriculture et le tourisme. Il a ajouté que le gouvernement guinéen est déterminé à augmenter le niveau des ressources intérieures pour faire face au besoin des dépenses productives et sociales: Il y a une nécessité d’augmenter la chaine  de valeur productive par la transformation locale des matières premières, a-r-il indiqué avant de poursuivre sur le cas spécifique de la bauxite et l’aluminium en passant par l’alumine.

Indonesia Eximbank, après avoir énuméré la gamme de produits et de financements (construction de routes, de centrales énergétiques, l’industrie pharmaceutique) se dit prête à envoyer une mission en Guinée pour explorer les opportunités d’investissement dans les secteurs que le gouvernement guinéen juge prioritaires pour le développement de l’économie. Ainsi, Directrice Exécutive de la Banque a indiqué que sa banque pourrait investir dans les mines, l’agriculture, le développement des infrastructures et le tourisme. Des contacts et le suivi des intentions doivent être maintenus pour matérialiser les intentions évoquées.

Le Vice-Président de l’Agence de la Politique Fiscale du ministère indonésien des Finances a indiqué que la Guinée pourrait apprendre de l’Indonésie dans la mobilisation des recettes. Il a proposé des échanges et le renforcement des capacités dans ce domaine.

Le Ministre Mamadi Camara a enfin évoqué l’opportunité d’exemption réciproque de visas entre nos deux pays, particulier pour les passeports diplomatiques et de service. Il a promis de partager cette proposition avec son homologue des Affaires étrangères dès son retour en Guinée.

Il a terminé son propos en insistant que la Guinée pourrait apprendre de l’Indonésie dans le domaine du Tourisme.

Le Vice-Ministre indonésien des Finances s’est félicité de cet excellent échange et promis à son tour d’assurer le suivi, faisant suite à la visite de S.E. le Pr. Alpha Condé en Indonésie en 2016.

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *