Visite du Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique à la frontière Guinée-Mali : Renforcer les activités transfrontalières

xKourémalé, frontière Guinéo-Malienne : Le Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, le Dr Luis Gomes SAMBO vient d’effectuer une visite de travail à Kourémalé à la frontière guinéo-malienne. Il était accompagné d’une forte délégation avec entre autres le Représentant de l’OMS en Guinée, le Pr Jean-Marie DANGOU et le Représentant de l’OMS par intérim au Mali, le Dr Florimond TSHIOKO.

Cette visite technique avait pour but d’apprécier le dispositif de prévention et de lutte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola mis en place par les autorités des deux pays. En effet, c’est à partir du village frontalier guinéen Kourémalé que le virus Ebola s’est propagé récemment au Mali où des décès ont été enregistrés et de nombreuses personnes sont encore sous surveillance. Côté guinéen à Kourémalé, il existe présentement une chaine connue de transmission de l’épidémie avec 7 décès, 4 suspects et 189 personnes contacts qui sont suivis.

Le Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique s’est entretenu avec les autorités administratives et les responsables des forces de sécurité des deux pays au niveau du poste frontalier. Il a rappelé les mesures à mettre en œuvre pour arrêter l’épidémie et il a particulièrement insisté sur l’information et la sensibilisation des populations pour une plus forte mobilisation sociale et un engament communautaire afin d’obtenir une identification précise des malades et un bon suivi des contacts.

Le Dr Luis Gomes SAMBO a aussi rencontré le personnel de santé en service dans les localités le long de ce poste frontalier avec qui il a insisté sur la mise en œuvre des recommandations de la réunion des Ministres de la Santé de la Guinée et du Mali tenue à Kourémalé le 29 novembre 2014 et les dispositifs pratiques pour le suivi des contacts. Le Dr SAMBO a en outre  mis l’accent sur la nécessité de renforcer la coordination des activités transfrontalières.

Les différentes autorités rencontrées ont souligné les difficultés de contrôler les mouvements de populations le long de la frontière, la multiplicité des points de passages, l’éloignement des Centres de diagnostic et de traitement, l’insuffisance du nombre d’ambulances et surtout les cas de réticence des communautés. Elles ont toutefois reconnu les progrès enregistrés dans la prévention et le contrôle de la maladie à virus Ebola, ainsi que la coordination des équipes des deux pays.

Le Représentant de l’OMS, le Pr Jean-Marie DANGOU a saisi l’occasion pour informer le Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, des mesures en cours en Guinée, notamment l’installation des Comités de veille sanitaire dans les villages pour un meilleur engagement communautaire, la mise en place des Centres communautaires de transit, le déploiement des jeunes médecins pour le suivi des contacts et l’installation d’un Centre de transit à Siguiri.

OMS

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *