Société : une mère battue à mort par son fils à la suite d’une…

Un jeune homme du nom d’Ekene Ezeogo, aurait selon les médias locaux nigérians, battu sa mère à la suite d’une querelle qui a éclaté dans sa résidence située à Agbaja dans la capitale de l’État d’Abakaliki Ebonyi au Nigeria.

L’incident a eu lieu mercredi dernier, lorsque la femme décrite comme  étant la Prophètesse Mary est intervenue dans un combat entre Ekene et sa petite sœur. La bagarre a été signalée au poste de police central d’Abakaliki.

Lors d’une visite à la résidence de la victime par nos confrères de PUNCH, le beau-frère du suspect, Onyema Ezeogo, a révélé que la mère d’Ekene est morte après que son fils l’a poussée au sol et qu’elle est tombée ventre contre sol..

« Ekene a battu sa mère et l’a jetée dans la broussaille. Il l’a ensuite emmenée à l’hôpital St Agatha pour le traitement, malheureusement elle n’a pas survécu, le docteur l’a déclaré morte », a t-il raconté.

Un locataire voisin de la victime a déclaré aux médias qu’il travaillait avec la défunte en tant que missionnaire et a exprimé son choc quant au meurtre tragique de la femme, affirmant que d’autres membres de la famille avaient été emmenés dans une autre maison pour plus de sécurité.

Dans sa réaction, le directeur médical de l’hôpital St Agatha, Abakaliki, le Dr Lawrence Ezeogo, qui est le frère aîné du suspect, a confirmé la mort de la victime, Mme Mary (sa mère).

Il a dit que la femme a été transportée à l’hôpital dans un état d’inconscience à la suite des violences de son fils (Ekene), révélant qu’elle a été diagnostiquée plus tard de prolapse utérien.

« Nous l’avons renvoyée dans un autre hôpital à cause du Prolapse uterien qui a été diagnostiqué, en ce qui me concerne, le suspect a commis un crime, si nous ne laissons pas la police libre dans cette affaire pour qu’elle enquête correctement, cela signifie qu’une autre personne fera de même dans cette famille, c’est une très grande famille de 37 enfants avec 5 femmes », a révélé le Dr Lawrence.

Afrikmag

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *