Mondial 2022 : La FIFA pourrait exclure cette nation africaine si rien n’est fait. Explications

La Centrafrique court vers une exclusion des éliminatoires du Mondial 2022. Pourquoi ? La Fédération de football du pays doit plusieurs arriérés de salaire à son ex-sélectionneur, Jules Accorsi et si rien n’est fait pour les remboursements, l’équipe nationale de football sera exclue des compétitions.

La République centrafricaine est sous la menace de la commission de discipline de l’instance dirigeante du football mondial (FIFA).

Les “Fauves du Bas-Oubangui ” pourraient en effet être exclus des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 si la Fédération centrafricaine de football ne verse pas d’ici la fin du mois 128.000 dollars de salaires impayés à son ancien sélectionneur, Jules Accorsi.

Depuis plusieurs mois que ce litige existe

« Je reçois des coups de fil de Centrafrique et on me dit que je dois intervenir (auprès de la FIFA). Si, demain, ils nous versent la totalité de ce qu’ils nous doivent, on demandera à la FIFA de les rétablir dans leurs droits » a déclaré cette semaine le coach français à RFI.

Les instances centrafricaines essaient d’apaiser les tensions mais avec beaucoup de difficultés. Présentement les avocats de Jules Accorsi ont demandé à ce que les éventuelles sanctions soient étendues aux éliminatoires de la CAN 2019, avec en ligne de mire la double confrontation entre la Centrafrique et la Côte d’Ivoire le mois prochain.

Afrikmag  

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *