Mali : Un Sénégalais reçoit une balle à la tête au quartier ATT Bougou

Un Sénégalais a été tué par balle au Mali lundi dernier. Les faits se sont déroulés au quartier ATT Bougou, où Pape Kabirou Mbodj résidait avec son épouse.

Cette dernière était partie en voyage depuis deux semaines dans le nord du pays. Le corps sans vie de son époux a été retrouvé au sol, dans une marre de sang.

La  balle avec laquelle Pape Kabirou Mbodj a été tué a été retrouvée non loin de la porte. Pourtant, quelques jours auparavant, l’homme se plaignait de bruits derrière sa maison. Comme si quelqu’un sautait le mur de la maison.

C’est la raison pour laquelle Pape Kabirou avait installé des lampes à l’arrière de sa demeure.

En effet, il était électricien dans une entreprise d’engrais, où les relations entre les travailleurs et la direction n’est pas au beau fixe ces derniers jours.

0.1. La chambre du défunt a été fouillée

Les enquêteurs ont révélé que les malfrats ont fouillé la chambre et emporté le téléviseur.

Les assaillants ont laissé le corps sans vie à même le sol, sous la moustiquaire. En outre, ils ont utilisé une balle de calibre 7/75,  pour effectuer leur salle besogne.

A en croire les voisins, les faits se sont déroulés vers 4h du matin. Au lever du soleil, la porte de la maison a été forcée, ce qui les a alertés.

Toujours d’après les voisins du défunt, la veille du drame, la victime est rentrée à moto avec un autre homme. Ils renseignent qu’il l’ont vu le raccompagner jusqu’à la porte, avant de sortir à nouveau.

Selon eux, lorsqu’il est revenu, sa moto était garée devant la grande porte de la maison et qu’il n’a pas pris la peine d’enlever les clés.

De plus, ils confient que sa voiture était aussi garée non loin, la boîte à gants pas fermée. Une enquête a été ouverte par les limiers maliens.

 

Afrikmag

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *