Madagascar : L’épidémie de la peste fait plusieurs morts

À Madagascar, le nombre de cas d‘épidémie de la peste a doublé la semaine dernière, selon L’Organisation mondiale de la Santé.

Au cours de la séance d’information, tenue vendredi, l’OMS a déclaré que l‘épidémie avait déjà tué 57 personnes depuis le début du mois de septembre, avec 561 personnes infectées.

D’autres partenaires internationaux ont tiré la sonnette d’alarme sur la hausse des ces de décès.

Selon Julie Hall porte-parole de la fédération internationale des sociétés de la croix-rouge “nous avons assisté à l’aggravation de l‘épidémie au cours de la dernière semaine. Une partie de cette augmentation serait due au renforcement du système de notification et, bien entendu, tous les cas signalés ne sont pas confirmés. Cependant, ce que nous voyons, est une tendance à la hausse très préoccupante en termes de nombre de cas. “

Le gouvernement malgache a adopté des mesures d’urgence pour tenter d’enrayer la progression de l’épidémie. Il a notamment interdit jusqu’à nouvel ordre les rassemblements publics dans les rues d’Antananarivo et mis en place des contrôles à l’aéroport de la capitale.

L’OMS a déjà envoyé 1,2 million de doses d’antibiotiques et a libéré 1,5 million de dollars de fonds d’urgence pour aider Madagascar à faire face à l‘épidémie. La peste est endémique à Madagascar. En moyenne, 400 cas sont signalés chaque année.

Quelle soit bubonique ou pulmonaire, la peste est récurrente sur la Grande Île, où quelques centaines de cas annuels sont recensés, généralement à partir du mois de septembre. Cette année, l’épidémie a débuté dès août et s’est propagée “aux grandes zones urbaines, contrairement aux précédentes épidémies”, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *