Guinée : un corps sans vie retrouvé dans les eaux du fleuve Koulounto

Le corps sans vie d’un enfant de 12 ans a été repêché des profondeurs des eaux dormantes d’un lac du fleuve Koulounto, mardi, 06 mars 2018, dans la préfecture de Koundara.

La victime, Mamadou Yaya Diallo, a trouvé la mort au cours d’une baignade en compagnie de ses camarades d’âge.

Aujourd’hui, un mythe tout entier semble caractériser l’histoire du fleuve Koulountou séparant la Commune Rurale (CR) de Youkounkoun de la ville de Koundara.

Le rapport expertise médico-légal, établi par Lansana Condé, surveillant général à la Chirurgie de l’Hôpital préfectoral de Koundara, appuyé par Dr Oudy Bah, confirme, à suffisance, que le corps de la victime a été retrouvé inerte sans aucun signe de vie, présentant des baves moucheuses, du sang émanant des trompes respiratoires, ainsi que de la bouche avec plaie superficielle matérialisée sur le corps au niveau du thorax.

Une mort par suite de noyade semble être retenue. Une piste non négligeable par les agents en charge des crimes dans la ville de Koundara.

A retenir, que des mythes non encore définis semblent bien marquer l’histoire du fleuve Koulounto dans certains de ses points stratégiques de navigation.

C’est dans la consternation totale que le corps de la Mamadou Yaya Diallo a été inhumé à côté de ses parents, en présence d’une foule de fidèles musulmans venue compatir à la douleur.

AGP

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *