Guinée : La commission d’organisation de l’an 60 de l’indépendance nationale à pied d’œuvre…

La deuxième plénière de la Commission nationale d’organisation du ‘’Soixantenaire’’ de l’indépendance guinéenne s’est tenue ce vendredi 14 septembre 2018 dans la salle de réunion du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, en présence de certains de ses membres et de la Cellule d’appui technique.

Dans son discours introductif, le président de la Commission nationale d’organisation, le général Bouréma Condé, par ailleurs ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, a fait comprendre que l’indépendance nationale, ce n’est pas l’apanage d’une région, ni d’une religion, encore moins d’une ethnie. « 2 Octobre, c’est la date de tous les Guinéens. », a-t-il indiqué. Avant d’inviter toutes celles et tous ceux qui reconnaissent le rouge-jaune-vert comme leur emblème à s’associer sincèrement et à participer pleinement à la célébration de l’An 60 de l’accession de la Guinée à l’indépendance.

L’honneur est revenu au ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow (1er vice-président de la Commission nationale d’organisation) de rappeler les principales recommandations de la précédente plénière qui s’est tenue le 11 septembre 2018 sous son égide.

Ce fut ensuite au tour des différentes sous-commissions (Assainissement et Hygiène publique ; Embellissement et Pavoisement ; Santé et Secourisme ; Accueil et Hébergement ; Restauration ; Rafraîchissements ; Logistique et Transport ; Sonorisation ; Aménagement et Décoration des tribunes ; Culture et Arts ; Communication ; Exposition des produits artisanaux, agropastoraux, industriels et culturels ; Sécurité et Maintien d’ordre ; Défilé ; Mobilisation générale ; Mobilisation des ressources financières.) de faire le compte rendu de leurs travaux, des initiatives, des démarches menées et des actes concrètement posés à ce jour dans le cadre de la célébration de la fête du 2-Octobre. Des échanges fructueux ont eu lieu entre représentants des sous-commissions autour des points précis.

A noter que chacune des sous-commissions est présidée par un ministre d’Etat ou un ministre membre du Gouvernement. Un travail de restitution est fait quotidiennement au Directoire national afin que les bonnes décisions soient prises à temps et que la fête de l’An 60 de l’indépendance guinéenne soit belle. Le stade du 28-Septembre a été retenu pour le défilé. Des podiums communaux et un grand concert sur l’Esplanade du Palais du peuple sont prévus. Des contacts ont déjà été pris avec des opérateurs économiques évoluant dans un certain nombre de domaines, comme l’alimentation, la restauration, le transport ou l’hôtellerie pour faciliter les choses aux organisateurs. Sur le plan sécuritaire et sanitaire, la gendarmerie, la police, la garde communale et les agents de santé seront mobilisés pour parer à toute éventualité.

Pour rappel, c’est Son Excellence Monsieur le président de la République, Pr. Alpha Condé, qui a donné des instructions au gouvernement du Dr Ibrahima Kassory Fofana afin que les festivités de l’An 60 de notre indépendance s’organisent à Conakry et à l’intérieur du pays avec un éclat tout particulier.

Monsieur le Premier ministre, à son tour, a mis sur pied une commission nationale d’organisation au sein de laquelle se trouvent un bon nombre de ministres d’Etat et de ministres. Le compte à rebours commence donc pour la célébration de l’An 60 de l’indépendance guinéenne. Une indépendance acquise le 2 octobre 1958 après 60 ans de colonisation.

Service Com du MATD

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *