Cote d’Ivoire/ Economie : les capacités des médias de la CEDEAO renforcées

Le centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (ECREEE) de la Communauté économique des Etats de l ‘Afrique de l’ouest (CEDEAO) a organisé du  jeudi 12 au vendredi 13 avril 2018 deux ateliers régionaux dont l’un était porté sur le renforcement des capacités pour les journalistes francophones sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique et l’autre sur les opportunités d’affaires pour les femmes en Afrique de l’Ouest.

Ouvrant les travaux du premier atelier, le directeur général de l’énergie de la Cote d’Ivoire M Cissé Sabati a mis un accent particulier sur l’apport des medias pour tous les programmes de la CEDEAO surtout en termes des énergies renouvelables. Il a émis d’autres préoccupations de l’ECREEE dont le souci d’atteindre son pari actuel dans le domaine de l’énergie ne peut se réaliser sans l’implication effective des journalistes.

Dans leur exposé de la première journée, le consultant en communication de l’ECREEE Abdoulie Gassama et l’administrateur Principal des programmes- énergie renouvelable de l’ECREEE M Bah F M Saho ont tour à tour exprimé les attentes et le rôle des médias dans l’éducation et la sensibilisation aux programmes de l’ECREE.

Présentant son projet aux médias, l’adinistrareur Principal a sollicité l’engagement de chacun pour inverser la tendance actuelle pour une distribution effective de l’énergie vers le peuple africain.

Il a souhaité que tout le monde l’accompagne dans son rêve surtout les médias a-t-il conclu.

Au compte de la première journée, des échanges fructueux entre les participants et les organisateurs, facilités par le Directeur de la promotion de l’énergie au Sénégal M Aziz Fall  modérateur ont abouti à la remise de satisfecit  aux journalistes venus des différents médias de l’Afrique de l’Ouest à savoir de  la Guinée, du Burkina Faso, du Mali, du Bénin, du Togo, du Sénégal , du Niger, et de la Cote d’Ivoire.

La rencontre d’Abidjan a recommandé aux participants de produire des articles afférents à l’électricité et à l’énergie et d’être actif sur le plan local en guise d’information et de sensibilisation des populations sur l’importance de l’énergie renouvelable dans les foyers.

A noter que cette rencontre qui a regroupé les représentants de la Presse Écrite (journaux papiers) les Sites Web (Presse en ligne) les Radios et les Télévisions est à sa deuxième édition après celle du Sénégal en 2016.

Soumah cheick Mohamed Envoyé Spécial

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *