Campagne d’information et de sensibilisation sur la sécurité routière : les agents de police du Gouvernorat indésirables

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les organisateurs de la campagne d’information et de sensibilisation sur la sécurité routière qui est entrée dans sa phase  musclée (désengorgement des emprises des voies primaires)  ce lundi matin à Conakry n’entendent plus aller aux assauts avec les agents de la police verte et ceux de la garde communale du gouvernorat de Conakry, ces éléments du Général Mathurin Bangoura ne sont plus les bienvenus dans cette campagne sur le terrain. Ils sont déclarés persona non grata pour des raisons qui s’apparentent peut être au sous.

Se sentant indésirables, les autorités du gouvernorat de la ville de Conakry qui ont bien voulu s’associer aux combats nobles qui sont les leurs se sont vite repliées au gouvernorat avec leur contingent.

Cette information est rapportée par un témoin  qui a vécu la scène de  de tractation et de renvoi des agents du gouvernorat avec interdiction formelle de s’en mêler à ladite campagne qui, certes ne regarde que la police Nationale. Une interdiction  formelle orchestrée par les organisateurs furieux contre cette corporation. Pourtant cette police était joyeuse et postée dans les grands marchés et carrefours de la capitale depuis le jour du lancement de cette campagne.

Mr Soumah

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *