Violences de Timbo. Le gouverneur de Mamou dit tout : « Cellou Dalein, les coupables, la plainte et VA éventrés »

Gouv-Mamou1Au lendemain de la grave bousculade enregistrée le vendredi 27 mai  2016 à l’occasion de l’inauguration de la moquée de Timbo  qui a fait près de 60 blessés et de dégâts matériels importants, le gouverneur de la région administrative de Mamou a parlé de mauvaise organisation et de sabotage. Sur les circonstances de la bousculade, au delà des accusations de sabotage portées sur des personnes non encore identifiées, Amadou Oury  Lémy Diallo accuse les organisateurs d’avoir très mal géré le côté organisationnel.

« Dans  cette affaire, il y a eu mauvaise organisation. On a regroupé des milliers de personnes dans un endroit très réduit, ce qui devait arriver est arrivé, malgré le travail  abattu par les services de sécurité et défense. On ne pouvait pas maîtriser la situation. On avait reçu de nos services de renseignements et autres que quelque chose se préparait dans ce sens là. On  avait pris beaucoup de dispositions. Malheureusement, toutes ces dispositions prises 72 heures avant non pas pu être appliquées parce qu’il y a eu sabotage. Il y a des gens qui ne voulaient  pas qu’on inaugure  la mosquée ce jour ».

« Les membres de la délégation gouvernementale et le chef de file de  l’opposition (Cellou Dalein Diallo, ndlr), on s’est tous retrouvés dans la même enceinte. Ce qui n’est pas normal. La mosquée a été fermée alors qu’on avait ordonné  de l’ouvrir  le matin pour permettre aux gens de venir y  entrer », a dit M. Diallo ajoutant  qu’une plainte a été portée contre X  au tribunal de première instance de Mamou. Également des photos ont été prises le vendredi par nos services de renseignement. Ces photos à l’en croire, serviront de pièces pour démasquer les coupables.

« Moi, je me suis impliqué spécialement pour cela. J’ai été a Timbo, j’ai discuté avec le haut  conseil des anciens de Timbo. Nous avons  tout mis au point. Nous avons eu plusieurs  véhicules  cassés, toutes ces bagnoles ont été  ciblées  puisque ce sont des VA notamment, à l’instar de celui M. Bah Ousmane ministre d’état, M. Siaka Barry, et  le véhicule  du chef de cabinet du Premier ministre. Donc, nous avons  porté plainte contre X. Nous avons des photos qui serons remises aux services de sécurité,  histoire de traquer tous les incriminés et de les mettre a la disposition de la justice », a-t-il assuré.

 

Mediaguinee

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *