Violences à Timbo : Le Grand-imam de Conakry brise le silence…

hohLe Grand-imam de Conakry, El hadj Mamadou Saliou Camara s’est exprimé ce Lundi 30 mai 2016 sur les violences survenues à Timbo. Le premier imam de la mosquée Fayçal de Conakry a qualifié de « honte » les violences survenues lors de l’inauguration de la grande mosquée de Timbo.

« C’est honteux. Ce n’est pas une habitude qu’en Guinée, l’inauguration d’une mosquée se transforme en bagarre. Ce n’est pas du tout normal. Mais comme je ne connais pas la cause qui a provoqué ça, je ne peux pas condamner. Parce qu’il faut connaître avant de condamner quelque chose. Quand on est mécontent, on fait des choses qu’on pense être bons, même si ça ne l’est pas. Je ne sais pourquoi ça s’est passé comme ça ? Qu’est-ce qui a provoqué ça ?

Mais religieusement, socialement ce n’est pas bon. C’est honteux ! Ce n’est bon ni pour la communauté musulmane, ni pour la communauté de la Moyenne Guinée. Ce n’est pas normal de lapider les autorités religieuses, les chefs supérieurs. Mais il faut que je sache pourquoi les gens ont agi comme ça avant de condamner », a commenté El hadj Mamadou Saliou Camara, interrogé par un journaliste de notre rédaction.

Vendredi dernier, l’inauguration de la mosquée de Timbo, au Fouta-Djalon, a été émaillée par des violences. Peu avant 14 heures, une bousculade énorme s’est produite à la rentrée du lieu saint, faisant plus de 60 blessés. Pour l’heure, les autorités n’ont annoncé aucune enquête.

 

Africaguinee.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *