Trump : « négocier avec la Corée du Nord est une perte de temps »

Suite à la déclaration du secrétaire d’État américain, Rex Tiller annonçant que des   »lignes de communication » avec Pyongyang avaient été ouvertes, le président américain Donald Trump a déclaré, dimanche 1er septembre, que toute négociation avec la Corée du Nord au sujet de son programme nucléaire serait une perte de temps.

« J’ai dit à Rex Tillerson, notre merveilleux secrétaire d’État, qu’il perd son temps à négocier avec Little Rocket Man (l’homme-fusée) », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

« Conserve ton énergie Rex, nous ferons ce que nous devons faire », a ajouté Donald Trump.

S’exprimant samedi face aux journalistes après avoir effectué un déplacement en Chine, Tillerson a affirmé que Washington avait ouvert des lignes de communications avec Pyongyang pour demander aux membres du gouvernement de Kim Joung-Un d’engager des discussions sur son programme nucléaire. « Nous avons deux ou trois canaux ouverts avec Pyongyang (…) Nous pouvons leur parler, nous leur parlons », a souligné le secrétaire d’État. Une affirmation que Donald Trump ne partage pas.

Dans un communiqué peu après les déclarations de Tillerson, le département américain avait fait savoir que la Corée du Nord n’avait encore manifesté aucun signe d’intérêt pour des pourparlers avec les États-Unis.

Dans son discours à l’Assemblée générale des Nations Unies, Trump a menacé de « détruire complètement » la Corée du Nord en cas d’une éventuelle attaque contre les États-Unis ou l’un de ses alliés.

Bien que Trump n’envisage pas d’entamer de négociation avec Kim Young-un, plusieurs autres dirigeants l’ont exhorté à dialoguer avec son homologue de la Corée du Nord afin de mettre fin à cette guerre entre les deux nations.

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *