Tiken Jah : « Nous assistons à un mariage forcé qui aura des répercussions sur la paix en Côte d’Ivoire »

La Côte d’Ivoire s’apprête à entrer dans une nouvelle phase politique. En 2020, les Ivoiriens seront appelés aux urnes pour élire un nouveau président à la tête du pays.

Quels sont les candidats potentiels pour le poste ? Qui succèdera à Alassane Ouattara ? Autant de questions qui suscitent les débats.

Aujourd’hui la fibre politique en Côte d’Ivoire est très sensible. Face à la polémique qui entoure la création d’un parti unifié et l’épineuse question du choix du candidat en 2020, un artiste partage son avis.

Tiken Jah, artiste reggae de renommée internationale a diffusé une vidéo, dimanche 22 avril, sur sa page Facebook.

Dans cette vidéo, il s’érige en apôtre dénonçant et prévenant ce qui arriverait à la Côte d’Ivoire d’ici à 2020.

« Nous assistons aujourd’hui à un mariage forcé, un mariage forcé qui aura forcément des répercussions sur la paix et la stabilité. Aujourd’hui on veut marier deux partis politiques sans demander l’avis des militants de ces partis » dénonce-t-il avant de prévenir les ivoiriens « ceux qui sont en train de se marier sont vieux et le jour qu’ils ne sont pas là, que va-t-il se passer (…) ils sont en train de préparer quelque chose que les Ivoiriens ne voient pas ».

« Il faut éviter une autre crise en organisant impérativement des élections libres, justes, inclusives et transparentes. Le mariage forcé ne marche jamais et aura des conséquences sur la stabilité de la Côte d’Ivoire », prévient Tiken Jah.

Tiken Jah, est artiste, auteur, compositeur, interprète et chanteur de reggae.

Les paroles de ses chansons parlent de beaucoup d’injustices que subit la population de son pays d’origine, mais aussi et surtout le peuple africain dans son ensemble.

 

Afrikmag

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *