Somalie : mort de 3 policiers tués dans l’explosion d’une voiture piégée

voiUne voiture piégée a explosé, ce samedi 5 juillet, près du Parlement somalien dans la capitale Mogadiscio. La police parle d’au moins quatre personnes tuées.

Une voiture piégée a explosé, ce samedi 5 juillet, près du Parlement somalien dans la capitale Mogadiscio. La police parle d’au moins quatre personnes tuées.

Selon les informations fournies par l’officier de police, Mohamed Idle, « une voiture chargée d’explosifs a été interceptée près du Parlement et a explosé. Il y a des victimes, mais nous n’avons pas de détails pour le moment ». Le policier confirme qu’il s’agissait bien d’un attentat-suicide.

Des témoins et des policiers témoins des faits parlent d’au moins quatre morts, dont trois policiers . « J’ai vu les corps de trois policiers et les membres de ce qui ressemblait à l’auteur de l’attaque-suicide sous l’épave de la voiture qui a explosé. La police a bouclé la zone et a demandé à tous les civils de partir », a indiqué un témoin.

De son côté, un photographe de l’AFP indique avoir « vu 13 civils blessés, parmi lesquels sept sont des déplacés vivant dans un camp près du lieu de l’attaque ». Le porte-parole militaire des shebab, Abdelaziz Abou Moussab, a confié à l’AFP que le groupe armé veut « dire aux parlementaires qu’ils ne sont en sécurité nulle part à Mogadiscio. Par la grâce d’Allah, les attaques vont continuer »

Abdelaziz Abou Moussab a indiqué que leur groupe a « tué plus d’une douzaine de membres de la soi-disant police après une attaque sacrificielle contre la principale entrée du Parlement ».

Afrik.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *