Satisfaite de la « ville morte », l’opposition continuera demain et la semaine prochaine, avant….

doÀ la fin de la première journée ville morte, ce mercredi 30 mars 2016, Guineematin.com a joint au téléphone le vice-président de la principale formation politique de l’opposition. Docteur Fodé Oussou Fofana est plutôt satisfait du déroulement de la journée « on n’a eu aucun blessé », a-t-il dit.

D’entrée de jeu, le président du groupe parlementaire des libéraux Démocrates, s’est félicité que la journée d’aujourd’hui ne soit pas émaillée de violence « Cette journée avait pour objectif d’obliger le gouvernement à diminuer le prix du carburant. Beaucoup de citoyens sont restés à la maison, la plupart des marchés sont restés fermés, notamment le grand marché Madina où beaucoup de magasin sont restés fermés. Nous n’avons heureusement pas eu de blessés. Nous n’avons pas eu de militants arrêtés et emprisonnés » se réjouit le député.

Pour Fodé Oussou Fofana « l’opposition a montré qu’elle est capable de manifester dans les meilleures conditions, si elle n’est pas provoquée. Parce que ceux qui voulaient aller au travail n’ont pas été empêchés. »

Parlant de la journée de demain jeudi 31 mars, le vice président de l’UFDG dit profiter deGuineematin.com, pour dire «aux citoyens que le combat que l’opposition mène n’est pas pour elle, mais plutôt pour les citoyens, donc ils doivent pouvoir suivre le mot d’ordre de grève. Parce que c’est ce qui va aller dans le sens de leur droit. Parce que nous avons un gouvernement qui n’a pas pitié de la population. Demain nous pensons mieux faire qu’aujourd’hui» a-t-il espéré.

Evoquant les actions futures que mènera l’opposition, Fodé Oussou Fofana annonce : « Nous allons reconduire, la semaine à venir, des journée ville morte. Si le gouvernement ne revient pas à la raison, pour baisser le prix du carburant, nous n’aurons pas d’autres solutions que de faire des manifestations de rue », menace l’opposant.

M’enfin, l’ancien directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo a dit au téléphone deGuineematin.com que « certaines villes de l’intérieur du pays ont suivi le mot d’ordre, nous nous en félicitons, l’opposition va se retrouver pour parler des actions futures. Ce gouvernement est sourd au dialogue. Quand le prix va baisser c’est l’ensemble des Guinéens qui vont profiter. Ce Gouvernement ne baissera pas le prix parce qu’il ne paye pas au même prix que les citoyens. Si ce gouvernement ne baisse pas le prix du carburant, nous allons organiser des manifestations de rue sur toute l’étendue du territoire, parce que ce gouvernement ne comprend que le langage de la rue » a conclu L’opposant.

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *