Subvention accordée par l’Etat : des journaux de la presse écrite privés de leurs droits

Après la répartition de la subvention de 2017 accordée par l’Etat à la presse guinéenne, des directeurs de publication des journaux de la place se disent être exclus, éliminés dans la subvention par la commission mise en place par l’Association Guinéenne des Éditeurs de la Presse Indépendante (AGEPI) dirigé par le président, M. Conté Moussa Iboun.

Selon nos sources, il s’agit des journaux dont entre autres : La Solution, les Echos de Guinée, le Résultat, la Reprise, la Priorité, et la Reconnaissance.

Les responsables de ces journaux demandent à la commission, la justification de la clé de répartition de cette subvention. Au cas contraire, ils entendent porter plainte contre la dite commission aux prêts des autorités compétentes.

Ils promettent également de faire des graves révélations sur la gestion de l’Association Guinéenne des Éditeurs de la Presse Indépendante (AGEPI) piloté par Iboun Conté.

Nous y reviendrons

La Rédaction

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *