Musique : Deux mois après leur bagarre, le rappeur Booba provoque à nouveau Kaaris. Explications

Deux mois après leur bagarre à l’aéroport d’Orly, beaucoup se disaient que les conséquences de leur bagarre à l’aéroport d’Orly allaient les calmer pour de bon. Apparemment, ce n’est pas le cas…Les tensions sont toujours palpables entre les rappeurs Kaaris et Booba. En témoigne ce message que Booba a posté sur Instagram adressé à l’interprète de Tchoin, mercredi dernier.

Cette fois-ci, on sait sans aucun doute qui a ouvert les feux: Booba s’en est pris à Kaaris en postant un commentaire goguenard sous une publication du rappeur. En effet, Kaaris avait partagé plus tôt un cliché de lui, enfant, avec la moitié de son visage particulièrement abîmée. «Tête brûlée depuis la naissance. Ils avaient dit que j’allais perdre mon œil et garder des séquelles regardez ou j’en suis aujourd’hui il ne faut jamais baisser les bras face aux épreuves», écrit en légende Kaaris, tout en faisant la promotion de son nouvel album.

Et Booba de commenter  « Va à l’infirmerie gros » suivi d’un smiley mort de rire. Une réplique qui ne devrait pas beaucoup plaire à Kaaris, d’autant plus qu’elle fait référence à la même phrase, dite par Booba le jour de leur affrontement à l’aéroport d’Orly. Les deux rappeurs replongent petit à petit dans la guerre.

Finies les bonnes résolutions pour être «irréprochables» et tirer un trait sur leur querelle. La guerre est repartie de plus belle, alors qu’ils attendent leur verdict le 6 octobre prochain.

Afrikmag/ Libération

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *