Mise en place des conseils communaux : Le ministre Bouréma Condé s’explique

Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Gl Bouréma Condé a présidé, mardi 03 juillet 2018 à Conakry la 24ème session du comité de suivi du dialogue politique inter-guinée à l’absence remarquée de l’Opposition républicaine. A l’occasion, des décisions ont été prises.     

Au sorti de cette réunion, le président de cadre du dialogue, Gl Bouréma Condé a précisé  que le gouvernement à partir d’aujourd’hui et par sa voix sur l’autorisation du premier ministre, le gouvernement va procéder dans les jours avenir à la mise en place des conseils communaux et de leur exécutifs sur les 330 circonscriptions électorales qui ne font pas objet du contentieux électoral en attendant la résolution des 12 autres.

S’agissant les motivations de cette décision du gouvernement de Kassory Fofana concernant l’installation des conseils communaux et de leur exécutifs, le ministre de ATD a expliqué ceci : « Cessons de punir la majorité de nos collectivités. Aujourd’hui, aucune société minière ne paye de taxe parce qu’il n’y a pas de maire, il n’y a pas de conseils et c’est au détriment du développement communautaire.

Aujourd’hui, la fiscalité communale n’avance plus, les contributeurs se disant on a pas de maire, on a pas de commune, à qui on va payer l’argent, cela ne pourrait perdurée pour le peuple de Guinée. La décision est prise, nous la diffusion solennellement aujourd’hui et la mise en place des conseils communaux et les exécutifs vont être engagés dans les jours avenir ».

Mais pour le représentant de l’UFR, Honorable Dine Touré, le souhait et que tous les exécutifs communaux soient en place et non partiellement.

Pour un rappel, les juridictions du pays avaient confirmé les résultats issus des urnes depuis le 04 février 2018 qui ont été proclamé par la CENI.

Pour la directrice de département planification et fichier électoral, Djénabou Touré l’installation des élus locaux est une satisfaction tout en informant que les 12 circonscriptions où il y a des problèmes seront examiné et des solutions de compromissions seront faites autour de ces 12 communes.

Touré Ababacar  

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *