Mise en œuvre du TEC en Guinée : le directeur général des Douanes, Toumamy Sangaré fait le point

SAM_6245Dans le cadre de la mise en œuvre effective du Tarif Extérieur Commun (TEC) de la CEDEAO en République de Guinée, la Direction Générale des Douanes, en collaboration avec la CEDEAO, a organisé, jeudi, 28 janvier 2016, à Conakry, un atelier de sensibilisation sur le TEC avec les médias nationaux, a suivi l’AGP.

L’atelier a eu pour but, de permettre aux médias d’expliquer à un grand nombre de guinéens, ce que c’est l’intégration régionale, le TEC et ses mesures d’accompagnement nécessaires à sa mise en œuvre effective à l’effet d’en tirer le maximum de profit.

Dans son discours d’ouverture, le directeur général des Douanes de Guinée, Général Toumamy Sangaré a précisé, que «la mise à disposition du TEC de la CEDEAO en tant qu’outil d’intégration, est sans nul doute une grande activité qui s’ajoute à la liste des actions prioritaires que l’institution régionale a déjà réalisées».

Selon lui, le TEC est le document d’uniformisation des droits et taxes, la porte entre les Etat membres de la communauté, afin de garantir le même niveau de traitement tarifaire aux produits importés des pays tiers.

Aux dires du directeur général des Douanes, avec une application correcte, le TEC de la CEDEAO permettra entre autres, une augmentation du commerce intra-régional des biens pour être commercialiser dans la région, une prévisibilité et stabilité du commerce, ce qui permettra que les politiques affectant les tarifs à l’importation ne pourront plus être changer arbitrairement et les importateurs pourront ainsi élaborer les plans à long terme, en sachant que les tarifs resteront les mêmes.

«Le TEC permettra également l’augmentation des investissements directs étrangers, la prévisibilité et la stabilité du commerce attireront d’avantage des investisseurs. Sa mise en place réussie requière le soutien de tous, car les échanges commerciaux concernent directement et indirectement toute la population. C’est pourquoi, la CEDEAO a initié ce vaste programme de sensibilisation nationale sur le TEC, qui prévoit pour le moment, des ateliers à l’attention de certaines institutions», a ajouté le directeur général des Douanes.

Concernant les mesures d’accompagnement selon les informations données par la CEDEAO, «celles-ci permettront de limiter l’importation d’un produit dans le but de protéger une industrie spécifique de la Communauté. Ces mesures vivent l’importation des produits en provenance des pays tiers aux fins de consommation au sein de la communauté, etc.».

A noter, que cette série d’ateliers, est organisée grâce à un financement de l’Agence de Coopération Allemande (GIZ). Il se poursuivra jusqu’au 02 février 2016, avec d’autres institutions, sous les thèmes, ‘’Les aspects généraux de l’intégration régionale de la CEDEAO’’, ‘’La structure du TEC de la CEDEAO’’ et ‘’Les mesures d’accompagnement du TEC de la CEDEAO’’.

AGP

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *