Messages des enfants à l’occasion de la Journée de l’enfant africain 16 juin 2016

Aicha Touré, 14 ansÀ l’occasion de la Journée de l’enfant africain, nous avons demandé à des enfants guinéens quels étaient leurs messages.

« En ce jour spécial, j’appelle tout le monde à agir en faveur de la scolarisation de la jeune fille.Toutes les filles doivent aller à l’école parce que nous sommes l’avenir de la nation. » Aicha Touré, 14 ans, élève en 9ème année au collège Santa Maria, Yattaya

« A travers cette journée de l’enfant, je voudrais que les décideurs redoublent d’efforts pour lutter contre la mortalité maternelle et infantile. Nous nous ne voulons plus que nos mamans meurent en donnant naissance, et nous ne voulons plus que les bébés meurent par manque de soins. »Fatoumata Binta Diallo, 17 ans, élève en 12ème année à Sainte Marie, Nongo

« Cette journée est une occasion pour nous d’appelerles personnes âgées à davantagerespecter nos droits. En tant qu’enfant guinéen, je plaide pour l’accès gratuit à la santé pour tous les enfants et aussi pour l’accès aux nouvelles technologies afin d’améliorer la qualité de notre éducation. » Mohamed Latif Touré, 17 ans, élève en 12ème année à Santa Maria, Yattaya

« Nous les enfants, nous disons non à l’excision. C’est un fléau qui affecte la santé et la vie des filles et crée beaucoup de victimes surtout pendant la période des vacances. Donc j’appelle tous les parents à arrêter cette pratique pour préserver la santé et la vie de leurs filles.»Fatoumata Fadiga, 14 ans, élève en 10ème année à Sainte Marie, Dixinn.

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *