Guinée : le Centre de Santé Amélioré de inauguré par le président Alpha Condé

alpMercredi, 25 janvier 2017 à Maférinyah dans la préfecture de Forécariah, le président de la République, Pr Alpha Condé, en présence du vice-président de la Banque Islamique de Développement (BID) a procédé, à l’inauguration d’un Centre de Santé Amélioré (CSA).
L’événement a connu la présence de plusieurs invités dont entre autres : Mama Kanny Diallo, ministre du plan et de la coopération internationale, Kassory Fofana, ministre d’Etat en charge des investissements public-privés, le préfet de Forécariah, ainsi que les sages de cette localité.

Centre de Santé Amélioré (CSA) comprend, un espace modulable pour les hospitalisations, un plateau technique constitué d’un bloc opératoire, d’une unité d’imagerie, d’un laboratoire d’analyses biomédicales, un centre de traitement des maladies à potentiel épidémique et de deux logements pour les agents de santé. Cette infrastructure flambant neuve vient renforcer la situation d’urgence dans la préfecture de Forécariah.
Ce Centre de Santé Amélioré est doté des équipements de dernière génération lui permettant de réaliser ce paquet d’activités.

Dans son discours d’ouverture, Alhassane Camara, préfet de Forécariah a situé sa préfecture dans son contexte géographique : « Maferinya que vous honorez aujourd’hui est l’une des collectivités qui compose la préfecture de Forécariah. Elle est situé en 25km de chef lieu de la préfecture et 75 km de la capitale Conakry. Elle est composée d’une population de 4373 habitants dont 22338 femmes à vocation essentiel lement agro pastorale. CSA servira la satisfaction de la population de la localité en général, et celle de Maférinyah en particulier, pour la réalisation de ce Centre de santé équipé de matériels performants ».

Pour le ministre de la Santé, Dr Abdourahmane Diallo a dit que ce projet exécuté par la BID concerne la construction et l’équipement de quatre CSA à Guécké, Banankoro, Maférinyah et Matoto, avant d’ajouter : «La réalisation de ce complexe sanitaire sera bénéfique pour les populations de Maférinyah, car celles-ci n’auront plus besoin de parcourir de longues distances, parfois à des heures tardives, pour avoir accès à des soins urgents et de qualité».

Pour sa part, le vice-président de la BID, Dr Mansur Muhtar a précisé que la construction de ces quatre CSA en République de Guinée va contribuer à la réduction du taux de mortalité surtout chez les femmes et les enfants, et permettra au pays de faire face à toutes les maladies à potentiel épidémique.

Présent à cette inauguration, le professeur Alpha condé a promis de poursuivre le programme de reforme du secteur de la santé à travers la formation des agents et le renforcement des capacités institutionnelle et opérationnelle des services de santé, surtout en milieu rural.

Selon le président Alpha Condé, Le passage de la maladie à virus Ebola a montré les limites de notre système de santé. Nous devons faire en sorte que les populations aient accès à des soins de santé de qualité et éviter, dans le futur, une crise sanitaire à notre pays. Pour ce faire, nous devons construire et équiper des Centre de Santé à travers tout le pays et augmenter les capacités opérationnelles des services existants.

A noter que ce don est le fruit du défunt Roi d’Arabie Saoudite, Abdullah Bin Abdul Aziz Al Saoud à la population guinéenne en général, mais en particulier celle des Habitants de Mafareinyah, dans la préfecture de Forécariah. Le cout global de la réalisation de cet édifice s’élève à 2millions de dollars US.

Aboubacar Sylla pour Africavision7.com  662815747

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *