Libéria : George Weah très critiqué pour avoir tendu la main à la France

Suite à sa récente visite officielle en France, le nouveau président libérien, George Weah fait l’objet de vives critiques sur les réseaux sociaux. Des jeunes du continent se montrent très hostiles à la politique de l’aide au développement que peut apporter la France auprès des pays africains. Conscient que le Libéria est l’un des pays les plus pauvres du monde, George Weah a décidé de tendre la main à la France, un pays dans lequel il a passé une importante partie de sa carrière en tant que footballeur.

Avec son homologue Emmanuel Macron, ils ont surtout évoqué le développement de l’économie du sport. George Weah pense que l’investissement dans le domaine du Sport au Libéria, donnera des opportunités aux jeunes Libériens de réaliser leur rêve comme ce fut son cas.

Pour le président du Libéria, la présence de la France au Liberia doit donc être au même niveau qu’en Côte d’Ivoire ou en Guinée : « La présence de la France au Liberia doit être au même niveau qu’en Côte d’Ivoire ou en Guinée, parce que je sais ce que les Français sont capables de faire en termes de développement », a-t-il déclaré avant de poursuivre :

« Aujourd’hui, je suis venu en France pour demander aux entreprises françaises de venir au Liberia pour nous aider. Je sais de quoi les Français sont capables de faire sur le plan du développement. Je veux offrir à mon peuple les mêmes opportunités et les mêmes chances de réussite que celles que la France m’a offertes »

En guise de réponse, le président Français a tenu à rassurer son homologue du Libéria sur l’implication de la France à aider le Libéria : « L’implication de la France pour aider au financement des infrastructures en particulier, au-delà des engagements strictement bilatéraux, se fera dès cette année. Les initiatives que nous avons prises en particulier sur le sport et le financement, à travers diverses facilités, seront effectives dès cette année », a assuré Emmanuel Macron.

Sur les réseaux, la démarche de  Weah qui consiste à demander de l’aide à la France a été fortement critiquée. Pour Kouamé N’dri  « Weah met le pieds dans le pacte colonial » et à Mc Yomanh, un autre internaute de s’interroger « George Weah pourquoi ce mauvais chemin? ».

Pour Coulibaly Moustapha  « À peine arrivé, George a commencé à vendre le Liberia !», quand Aki Dermane met le président Weah en garde  « George attention ne vend pas ton pays aux vautours.»

 

Afrokmag

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *