Liberia : La présidente sortante, Ellen Johnson Sirleaf chassée de son parti

La présidente sortante, Ellen Johnson Sirleaf a été expulsée de son parti, pour non-respect de la constitution.

Ellen Johnson Sirleaf est accusée d’avoir encouragé les gens à voter contre son vice-président, Joseph Boakai. Elle aurait été vue en train de battre campagne avec son rival, George Weah.

Un porte-parole du parti de l’Unité a déclaré que Mme Sirleaf avait violé la constitution du parti en faisant campagne avec M. Weah, candidat du parti de la Coalition pour le changement démocratique (CDC).

L’ancien footballeur George Weah a remporté le deuxième tour des élections présidentielles en décembre contre Boakai. Il sera assermenté d’ici la fin du mois. Ce sera le premier transfert de pouvoir pacifique depuis 1944.

Lauréate du prix Nobel de la paix en 2011, Ellen Johnson est la première femme élue présidente en Afrique. Elle n’a pas encore fait de commentaire sur son expulsion mais plusieurs estiment que cette décision est injuste.

Mme Sirleaf est devenue célèbre grâce à ses efforts pour apporter la stabilité au Liberia après plusieurs années de guerre civile.

C’est la troisième tentative présidentielle de l’ancien Ballon d’or, actuellement âgé de 51 ans, après avoir échoué à deux reprises face à la présidente sortante Ellen Johnson-Sirleaf, la première tentative ayant eu lieu en 2005.

Dans sa riche carrière de footballeur professionnel George Weah a joué dans des clubs prestigieux, notamment Chelsea (Angleterre), Milan AC (Italie) et le Paris St-Germain (France).

 

Afrimag.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *