« L’État doit respecter et faire respecter les lois de la République, il…», précise Ismaiel Coumbassa

Ceux qui analysent avec pertinence font sienne mon analyse, car sans langue de bois notre pays est confronté à pas mal de problème de gouvernance qui engendre des violences sans cesse dans nos cités.

En effet, l’État doit respecter et faire respecter les  lois de la république, il reste et demeure le premier gardien de notre constitution, dans les conditions normales, le gouvernement ne devrait pas interdire ces manifestations politiques et pacifiques puisque c’est un droit constitutionnel et au même moment nos forces de défense et de sécurité devraient encadrer les manifestants afin d’éviter les débordements au lieu de d’affronter avec eux, mais dommage car les preuves sont éloquentes qui prouvent que celles-ci n’ont aucune déontologie policière pour bien mener leur vocation, chaque moment, on enregistre des morts d’homme et des blessés graves.

En outre, je déconseille les manifestants que dans les jours qui viennent de ne pas aller dans le sens de l’incivisme, le bon citoyen doit faire en sorte que les acquis du peuple soient préservés, et cela est possible qu’en œuvrant dans la logique d’une culture de paix et de la quiétude sociale, puisque détruire est un acte qui est tout à fait contraire à la loi, car quelles que soient les lacunes et les défauts de nos dirigeants, nous ne devons pas détruire, nous devons plutôt poser des actes sublimes et non ceux qui causent des préjudices aux uns et aux autres, puis ceux qui véhiculent les messages qui incitent à la haine et à la violence sur des réseaux sociaux d’arrêter maintenant, ils doivent prôner des mots qui apaisent les tensions des uns et des autres à la fois qui unissent toutes les communautés autour d’un même idéal, car notre Guinée commune ne mérite pas ce que nous vivons en ce moment.

Par voie de conséquence, tout le peuple de Guinée doit faire une prise de conscience nationale, les gouvernants et les gouvernés pour que plus jamais ces choses horribles ne se répètent et en dernier ressort, diligenter une enquête par une police scientifique et technique pour que les responsabilités soient situées et que les coupables soient condamnés à la hauteur de leurs forfaitures.

La Guinée est grand pays à cause de sa diversité culturelle, linguistique, et ethnique, unissons -nous pour une Guinée meilleure et prospère, puis bannissons le communautarisme qui affaiblit nos communautés de conjuguer les efforts ensemble, nous devons plutôt nous unir afin de bâtir une nation forte, responsable à la fois émergente, puisqu’en réalité, je les discriminations raciales, le mépris, l’anarchie et l’injustice sociale ne sauraient avancer une nation.

Encore une fois, ces violences doivent cesser puisqu’elles ne sont pas des solutions meilleures pour sortir de l’impasse, nous devons rendre nos institutions de la république très fortes, car l’Afrique d’une façon générale n’a pas besoin des hommes forts, mais des institutions fortes.

ISMAEL NOUR DEEN COUMBASSA

Gestionnaire en ressources humaines

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *