« Le PAC est une souveraineté nationale. Il est hors de question qu’il soit vendu aux étrangers », dixit le S/G

Le port est une souveraineté nationale. Donc, il est hors de question qu’il soit vendu aux étrangers. C’est au cours d’une manifestation déclenché par la délégation syndicale des travailleurs du Port Autonome de Conakry (PAC) que le secrétaire général,  Cheick Touré du PAC c’est exprimé.

Cheick Touré, S/G des travailleurs a d’abord remercié les travailleurs et travailleuses du PAC pour venir assister à la dite manifestation contre la Direction Générale du PAC : « la grève là c’est la grève de la base, les circonstances dans lesquelles le contrat a été signé il y a un doute. C’est pourquoi la base nous a ordonné d’aller en grève et que la base nous a ordonné à ce que vous veniez donner des explications. Madame la directrice nous a dit, qu’aujourd’hui qu’elle ne peut descendre pour donner des explications. Nous lui avons demandé, la base demande le contrat que vous avez signé avec le gouvernement pour remettre le contrat à la délégation syndicale elle nous a dit qu’elle n’a pas ce contrat », explique-t-il

Plus loin, Cheick Touré a indiqué que le port est une souveraineté nationale, notre quai conventionnel, notre quai ne doit pas être privatisé ni concédé, c’est une souveraineté nationale. Ce qui n’est pas fait à Dakar, en Côte d’Ivoire, au Madagascar, en Afrique Centrale ça ne doit pas se faire en Guinée. Ce que le responsable suprême de la Révolution camarade Ahmed Sekou Touré, il n’a pas privatisé encore moins vendu.

Il a érigé en Société Nationale, le feu général Lansana Conté lui aussi n’a pas vendu(…) notre sorbonnard c’est lui  qui veut vendre le port… Il ne faut accepter que ce port-là soit vendu c’est notre souveraineté. Il s’agit de la souveraineté  de la Guinée. Il ne faut  pas qu’on permette que ce port soit une plaque tournante de drogues que la Guinée soit foyer du trafic d’armes. », souligne-t-il

A rappeler que le syndicat des travailleurs du port en collaboration avec l’intersyndical CNTG-USTG entend organiser une marche, le 13 septembre prochaine.

Aboubacar Sylla pour Africavision7.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *