Kérouané : des cas de vol enregistrés à la Mosquée de la CU et à la DPE

dfdEn cette période de fin des grandes pluies, la Commune Urbaine (CU) de Kérouané fait face à une recrudescence des cas de vol par effraction.

La nuit du lundi, 25 à mardi, 26 octobre 2016, c’est la Direction Préfectorale de l’Education (DPE) et la Mosquée du secteur Sabardou qui ont fait les frais.

Télé-centres vandalisés, magasins et boutiques vidés de leurs contenus, le siège de la CU décoiffé et les tôles emportées, le coffre de la Station mobile endommagé. Voici entre autres, le triste bilan des actes de vandalisme que les hors-la loi ont causé aux populations de la CU de Kérouané, ces derniers temps.

A la Mosquée, ces malfrats ont pris le micro et les haut-parleurs. Et à la DPE, ils ont emporté un ordinateur portable, déchiré des enveloppes contenant des dossiers de transfert, chiffonné des paperasses.

A préciser, qu’une des sociétés de gardiennage de la place, qui ne travaille qu’à partir de 23 heures TU, trouve souvent les faits déjà accomplis.

Vieille de l’époque coloniale, l’infrastructure qui abrite les bureaux de la DPE est aujourd’hui rattrapée par le temps, car ses locaux sont très vétustes.

Le nouveau bâtiment en chantier, dont les travaux de construction seraient confiés à l’entreprise Hadja Kouta Oularé et Fils, se trouve en cessation depuis trois ans.

SOS pour la DPE de Kérouané, conservatrice pourtant de tous les dossiers des élèves, avenir de demain.

 

 

AGP

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *