Journée Internationale des jeunes filles : les ministres des jeunes filles remplacent l’équipe du PM

Ce mardi 10 octobre 2017 dans la salle des primatures, Plan Guinée en partenariat avec le gouvernement Guinéen accompagné par mesdames les ministres des jeunes filles ont organisé leur conseil interministériel sous la thématique ’’ les filles prennent la relève’’.

Dans son adresse, Mr Amavia Akpamango, le représentant de Plan international en Guinée a d’abord remercier le gouvernement guinéen à travers le premier ministre d’avoir initié ses genres d’événement tout en cédant symboliquement son pouvoir et celui de son gouvernement à ces jeunes filles. Cette activité que nous venons de réaliser est une occasion donnée aux filles d’exprimer leurs ambitions et donner leur potentiel. Vous avez vu, à travers le conseil interministériel, la qualité des débats. Les filles ont discuté de leurs préoccupations quotidiennes et surtout de se mettre d’accord sur les actions qu’elles estiment que le gouvernement de la Guinée doit prendre pour permettre aux filles de mieux contribuer au développement de la Nation guinéenne.

Plus loin, il dira ceci : « Le Gouvernement mette en pratiques les recommandations des jeunes filles, nos objectifs ont été atteints à travers cette activité proprement dite. Maintenant, il faut qu’ils se traduisent dans la réalité avec les actions que le gouvernement va prendre concrètement pour que les recommandations du conseil interministériel des jeunes filles puissent être traduites dans les réalités ».

Au sortir du conseil interministériel, Fatoumata Binta Soumah a fait savoir « En tant que Première ministre, nous avons décidé surtout pour la santé de la jeune fille qui est basée sur la mutilation génitale faite aux femmes, ça nous fait mal et ça nous fatigue. Quand j’entends que nos parents continuent à exciser nos jeunes sœurs et grandes sœurs, ça me fait excessivement mal parce que moi-même j’ai été victime et je sais ce que ça fait. Le deuxième sujet que nous avons débattu, c’est l’immigration clandestine. Ce n’est pas normal, il faut d’abord chercher des projets pour les jeunes de la Guinée. Et, nous, jeunes filles, nous sommes là non pas parce que nous avons voulu le faire pour un simple loisir, c’était une façon pour prouver à nos différents ministres, au peuple de Guinée que tout ce que les hommes peuvent, nous jeunes filles nous le pouvons aussi », a-t-elle

En réponse, le PM Mamady Youla souligne « Cette stimulation est organisée de manière symbolique pour marquer la journée internationale de la jeune fille afin de partir tous les problèmes auxquels sont confrontées ces jeunes filles. « Mon homologue a brossé de manière très éloquente les problèmes qui assaillent notre société. Elle a parlé de mutilation génitale, des problèmes de mariage précoce ; et, toutes ces questions que malheureusement nos sociétés continuent de perpétuer. Donc, c’est l’occasion pour moi aussi de lancer un appel à toutes les parties prenantes, à toutes les personnes de bonnes volontés qui ouvrent justement pour mettre fin à cette situation de redoubler d’ardeurs afin que les questions du genre soient prises pleinement en compte dans tout ce que nous faisons. Mais aussi que toutes les difficultés que rencontrent nos filles, nos sœurs, nos mamans dans leur vie quotidienne puissent être adressées de manière efficace pour que la question de l’égalité du genre soient une réalité en Guinée ».

A rappeler que cette simulation  a connue à travers la célébration de la journée internationale de la jeune fille.

Aboubacar Sylla pour Africavision7.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *