Guinée/Parlement : clôture de la première session des lois

asLa première session des lois du parlement guinéen a connu son épilogue ce lundi 07 juillet 2014 à l’hémicycle. Au total 18 projets de loi ont été adopté par cette troisième législature. Parmi eux, aucune proposition de loi émanant de l’institution. On note tout de même une résolution relative au projet Simandou-Sud et quatre résolutions sur la diplomatie parlementaire.

C’est le 07 avril dernier que la première session des lois a été ouverte. Depuis, l’Assemblée nationale a adopté 18 projets de lois sur les 27 que lui a soumis l’Exécutif. 7 ont été retirés par le Gouvernement lui-même pour relecture et 2 ont été renvoyés en session extraordinaire. En clôture de ladite première session ce lundi en présence des députés de tous les groupes parlementaires, le président de l’institution après avoir présenté le tableau sombre des traces laissées par les précédentes législatures, a parler de l’importance du travail déjà abattu par la sienne.

Ensuite Claude Kory Kondiano dénoncé je cite le « manque d’objectivité de certains » vis-à-vis de la vision du chef de l’Etat.

Si le contenu du discours du Président de l’Assemblée a été jusque-là apprécié par les élus du peuple, il convient de souligner que cette dernière partie de son allocution a suscité des réactions et indignations de la part des députés de l’opposition. Et en premier lieu, Dr Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire des libéraux démocrates qui estime que ces propos de l’honorable Kondiano sont allés « complètement en déhors de son rôle. Le rôle d’un président c’est d’être neutre ».

En raison du retrait de l’opposition au sein des débats dernièrement, les lois organiques n’ont pu se faire indique Amadou Damaro Camara du président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle.

Aliou S

 

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *