Guinée : ouverture des travaux du forum national des états généraux des droits de l’homme

Le ministre d’État chargé de la Justice, Garde des Sceaux, Me Cheick Sacko a présidé, mercredi 20 juin 2018 à Conakry, l’ouverture officielle du forum national des états généraux des droits de l’homme afin de doter la République de Guinée de la lettre de politique nationale de promotion et de protection des droits de l’homme.

La rencontre est une initiative du Ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté en collaboration avec collaboration avec Search For Common Ground (SCFG) sous financement de l’Union Européenne.

Selon les organisateurs, l’objectif de ce forum est d’opérer un changement qualitatif dans les esprits et les modes de pensée des administrateurs et des administrés dans leur volonté commune de faire des droits de l’homme un aspect essentiel du vécu collectif de la société guinéenne.

Dans son allocution de bienvenue, le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Kalifa Gassama Diaby a noté que quel que soit notre race, la religion, le sexe, la langue, l’opinion politique ou autre, nous sommes tous égaux devant la loi.

Pour le ministre, les droits de l’Homme passent forcément par le respect des textes de lois. « Je dois vous dire que c’est avec un grand plaisir que je vois aujourd’hui s’ouvrir ce forum qui représente la dernière étape d’un long, difficile et complexe processus, les états généraux des droits de l’homme, qui a débuté en 2014 »,dit-t-il

Le ministre de la Justice, Me Cheick Sacko a dans son discours d’ouverture mentionné que pour le respect d’autrui, la question des droits de l’homme doit être l’affaire de tous pour son application en intégralité.

Les participations à ce forum sont entre autres : Des acteurs étatiques, de la société civile, d’universitaires, des délégués des préfectures du Pays et les partenaires techniques et financiers.

Touré Aboubacar pour Africavision7.com

                        622552210

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *