Guinée : Les syndicats et les Forces Sociales à l’offensive pour la baisse du prix du carburant

En présence du président du CNOSCG, Dr. Dansa Kourouma, l’inter centrale syndicale CNTG-USTG et les Forces Sociales ont tenu une assemblée générale ce vendredi 14 juillet 2018 à la bourse de travail pour unir leurs forces afin de passer à la vitesse supérieure dans le but de fléchir le gouvernement sur sa décision concernant l’augmentation du prix du litre du carburant à 10.000GNF à la pompe.

A l’occasion, ils ont annoncé une marche verte prévu ce mardi 17 juillet 2018 sur l’ensemble du territoire national pour exiger le retour du prix du carburant à 8.000GNF.

Pour ceux de Kaloum concernant la marche, le départ serait de la cour de la  bourse du travail. L’inter central sera en compagnie avec tous les représentants des forces sociales guinéennes. Les autres communes de Conakry, Matoto, Ratoma, Dixinn et Matam, départ des mairies et tout le monde converge au siège de l’Assemblée Nationale (Palais du Peuple).

A l’intérieur du pays, toute la classe ouvrière et les forces sociales convergeront des bourses du travail vers le siège des préfets pour protester contre la hausse du prix du carburant.

Le S/G de la CNTG, Amadou Diallo a demandé à tous les travailleurs et travailleuses et tous secteurs confondus de tenir bon car à compte du lundi, la grève va se poursuivre et le mardi à travers une marche verte avec toutes les forces sociales jusqu’à la satisfaction totale de leur revendication. « Par ce que, ce gouvernement-là ne respecte pas les travailleurs ».

A noter que l’inspecteur général du travail, Dr. Alya Camara présent à cette rencontre en qualité de médiateur a été hué par l’ensemble des travailleurs dans la grande salle.

Touré Aboubacar 622 55 22 10

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *