Guinée : les syndicalistes et le gouvernement signent enfin le protocole d’accord

Les responsables syndicaux et le gouvernement viennent de procéder à la signature du fameux protocole d’accord pour une sortie définitive de crise qui a miné le système éducatif pendant plus de trois mois. La signature a eu lieu ce jeudi, 10 janvier 2019 tard dans la nuit entre les parties prenantes au palais du peuple.

Du côté des syndicalistes, c’est le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah et celui de l’USTG Abdoulaye Sow, qui ont signé et pour la partie gouvernementale, c’est l’inspecteur général du travail Dr Alia Camara et le ministre Lansana Komara, ont signé.

Dans sa déclaration, l’inspecteur général du travail, Dr. Alya Camara a expliqué de façon implicite les 12 points que renferme ce fameux protocole d’accord, dont le dégel de salaire des enseignants grévistes, l’assainissement du fichier de la fonction publique par une commission mixte (Gouvernement-USTG-SLECG), la construction des logements sociaux pour les enseignants, rétablir à leurs postes initiaux les enseignants mutés ou démis de leurs fonctions pour fait de grève, engager à la fonction publique les dix homologues en service à l’Université de Kindia,..

En outre, la signature de ce protocole d’accord a permis la suspension immédiate du mot d’ordre grève observé depuis le 3 octobre dernier, alors le SLECG par l’entremise de son secrétaire général, camarade Aboubacar Soumah s’est engagé à organiser des cours de rattrapage à tous les niveaux pour combler le retard accusé pendant la période de grève et a demandé à tous les enseignants grévistes de rejoindre les classes dès demain.

Source:Bmedia.org

Share Button
(Visited 2 times, 1 visits today)
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *