Guinée : Les appuis budgétaires au cœur d’une rencontre entre le ministre du Budget et une mission de la Banque Mondiale

Le Ministre du Budget a échangé ce Mercredi 30 août 2018 avec une délégation de la Banque Mondiale. En séjour à Conakry depuis le 27 août dernier, la mission eu une série de rencontres avec des membres du Gouvernement, des acteurs du secteur privé et aussi des partenaires techniques. Les différentes activités menées à Conakry ont permis de débattre des questions liées aux réformes socio-économiques priorisées par le Gouvernement. La démarche s’inscrit dans le cadre de la mission de préparation de la nouvelle série programmatique d’Opérations de Politiques de Développement (OPD) encore appelées : appuis budgétaires à la Guinée.

Introduite par le Représentant de la Banque Mondiale en Guinée, la mission a fait le point avec le Ministre Ismaël Dioubaté sur certains axes de sa feuille de route dont :

– La promotion de la croissance dans le secteur agricole avec l’établissement d’un cadre légal et réglementaire (passage de la loi d’orientation agricole) ; la facilitation de l’accès aux intrants agricoles et l’accroissement du rôle du secteur privé dans la fourniture par l’introduction et l’approfondissement du système de bons électroniques (e-vouchers) et l’amélioration de l’accès au marché des agriculteurs pour leur produits contre un financement soutenable et un cadre institutionnel adéquat de l’entretien des pistes rurales.

– L’amélioration du climat des affaires pour promouvoir le financement privé du processus de développement. Ce point devrait prendre en compte la mise à jour et la publication du rapport financier exhaustif sur les organismes publics ; le recouvrement des recettes publiques à la suite des contrôles de l’Inspection Générale des Finances ; la mise à disposition du taux de recouvrement des factures d’électricité ou encore le pourcentage de perte technique et commerciale.

En réponse aux problématiques soulevées, le Ministre du Budget a tout d’abord remercié la Banque Mondiale pour son accompagnement au processus de développement de la Guinée avant d’exprimer la reconnaissance du Gouvernement pour l’appui budgétaire dont vient de bénéficier le pays de la part de l’institution financière. Pour Ismaël Dioubaté cela marque un grand pas vers les objectifs fixés par les autorités. Plus loin, il affirme que les objectifs de cette mission sont en parfaite harmonie avec le PNDES puis qu’ils se fondent sur les principaux piliers de ce programme. Et pour revenir aux problématiques posées, le Ministre du Budget a tenu à rassurer ses hôtes de la volonté de l’équipe gouvernementale à poursuivre à tous les niveaux les efforts en cours pour asseoir une gouvernance économique forte et crédible en Guinée.

Si une attention supplémentaire est à accorder au secteur agricole en plus de la mise à disposition des intrants pour l’atteinte des objectifs escomptés, il est à reconnaître –soutient le Ministre Dioubaté- que le Président de la République à travers la création du Ministère en charge des Investissements et du Partenariat Public Privé fait de l’amélioration du climat des affaires une priorité. « Ce département est à pied d’œuvre pour la mise en exécution de sa lettre de mission qui prend d’ailleurs en compte toutes les inquiétudes soulevées par la mission de la Banque Mondiale » enchérit le Ministre.

La nouvelle série d’Opérations de Politiques de Développement (OPD) comprendra deux opérations pour un coût de 40 millions de dollars chacun. Une prochaine mission d’identification des actions préalables et catalyseur de cette série d’OPD est attendu en Septembre prochain à Conakry.

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *