9 journalistes tanzaniens suspendus à cause de Donald Trump

Une station de télévision populaire tanzanienne a suspendu l’un de ses principaux présentateurs ainsi que huit autres  pour avoir diffusé de fausses informations. Selon eux, le président américain Donald Trump aurait rendu hommage au président tanzanien John Magufuli.

Dans l’article qui a été publié en début du mois de mars, il est rapporté que Donald Trump a félicité Magufuli pour son combat contre la corruption, en le présentant comme un «héros africain» et un exemple pour  d’autres dirigeants africains accusés de «ne rien faire».

Dans une déclaration publiée par le responsable de la chaîne, Ayub Rioba Chacha, il est indiqué que la Radiotélévision publique tanzanienne TBC regrette «le manque de professionnalisme qui a conduit à la diffusion de fausses informations ».

Les neuf employés impliqués, dont le célèbre journaliste-présentateur Gabriel Zacharia, auraient évité le problème s’ils avaient respecté les règles éditoriales, a-t-il ajouté.

Le président John Magufuli, connu sous le nom de «bulldozer» pour son combat sur l’approche du leadership, mène une guerre publique contre la corruption qui lui a valu un soutien local et international.

L’article dit que le président Donald Trump a fait ces commentaires tout en signant un décret excluant les Tanzaniens d’une interdiction de voyage concernant les ressortissants africains originaires «des pays où les présidents ne font rien et ceux qui refusent de quitter le pouvoir».

 

Afrikmag

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *