Guinée : Le fils du premier président inculpé pour travail forcé aux Etats-Unis

Le fils du premier président de la Guinée et sa femme sont accusés d’avoir asservi une jeune femme pendant 16 ans dans leur maison à Southlake, Texas.

CNN rapporte que Mohamed Touré et sa femme Denise Cros-Touré, tous deux âgés de 57 ans, auraient amené la victime au Texas depuis la Guinée, en 2000 alors qu’elle n’avait que 5 ans.

Ils auraient forcé la jeune fille à faire toutes les tâches ménagères et à s’occuper de leurs 5 enfants, la soumettant à des abus physiques et émotionnels, a déclaré le ministère de la Justice dans un communiqué de presse.

Les abus se sont poursuivis jusqu’à l’évasion de la victime en 2016 avec l’aide de ses voisins. Un enquêteur a souligné que la victime avait été forcée à dormir à même le sol et a été conduite à l’hôpital une seule fois durant toutes ces années.

Selon ce dernier, la jeune femme a souvent été jetée hors de la maison sans argent, ni pièce d’identité. Une fois, elle a été découverte dans la rue par un policier et il l’avait retournée à sa famille pensant qu’elle avait fugué.

Un avocat du couple a nié toutes les accusations, affirmant que la jeune femme non identifiée a toujours été traitée comme une fille du couple et incluse dans toutes les fêtes et les évènements de la famille.

« La plainte est truffée d’allégations salaces, de mensonges et de mensonges », a déclaré Scott Palmer, l’avocat du couple à CNN.

Le couple a des liens profonds avec la Guinée, où Mohamed Touré est une figure influente et le fils du défunt premier président guinéen, Ahmed Sekou Touré.

Mohamed Touré est le leader du PDG, un parti d’opposition politique en Guinée, bien qu’il n’ait aucune immunité ou statut diplomatique.

Suite à la mort de son père en 1984, Mohamed Touré a été emprisonné avec d’autres membres de sa famille. Il a été exilé au Maroc et en Côte d’Ivoire avant de s’installer au Texas avec sa femme et ses enfants.

Il est ensuite retourné en Guinée, où il a été nommé secrétaire général de l’ancien parti politique de son père.

Si le couple Touré est reconnu coupable, il pourrait écoper d’une peine de prison de 20 ans .

Crédit photo : CNN/Afrikmag

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *