Guinée : relance des travaux du comité de suivi de dialogue politique inter-guinéen

Le dialogue politique inter-guinéen a débuté ce vendredi 6 Avril 2018 au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation en présence  Les représentants de l’Opposition, de la Mouvance présidentielle, de l’Alliance républicaine, de la société civile, de la CENI mais aussi les représentations  diplomatiques. Au sortir de la rencontre, les acteurs politiques ont tour à tour dévoilés le but de cette rencontre.  

Pour Honorable Amadou Damaro Camara, représentant de la Mouvance : « Nous avons dégagé une méthodologie de travail. Ce qui doit être fait à l’assemblée sera fait. Ce qui sera fait au sein de ce comité sera fait ici par les différentes sous-commissions. Nous ferons en sorte que les choses bouges et  qu’il est de parfaite accord entre l’opposition et la mouvance et d’autres alliés de la place. Donc il n’y a rien à crainte, nous sommes  sur la déçu ».

J’espère que nous ferons tous des compromis pour que nous proposions aux citoyens une solution qui peut faire en sorte que la paix règne dans notre pays et que les parties prenantes s’engagent toujours à instaurer la tranquillité dans ce pays. Cette  rencontre s’inscrit dans le cadre de la relance de l’accord du 12 octobre. Nous sommes comme toujours disposés à aller dans le cadre de la mise en œuvre  de cet accord politique, a fait savoir le représentant de l’Alliance républicaine, Dr Deen Touré

Pour le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, General Bouréma Condé cette reprise est vraiment un sentiment de joie, de nouveau relancer ce débat entre les différentes représentations de la classe politique. Cette rencontre nous permettra de trouver une solution pour permettre au guinéen de s’emparer de cette crise.

A rappeler que la rencontre entre les parties prenantes se poursuivra pour le 10 avril 2018 à Conakry.

Aboubacar Sylla pour africavision7.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *