Guinée : L’artiste Binta Laly Sow très remontrée contre le gouvernement…

Binta Laly Sow, une voie puissante de la musique pastorale guinéenne fait un reproche au Gouvernement guinéen. Artiste pendant plus d’un demi-siècle, cette star de la musique  traditionnelle guinéenne n’envisage pas de raccrocher.

La diva de la musique pastorale  nous a confié qu’elle est en plein  préparation de  la sortie d’un nouvel  album  sans dévoiler la date de la sortie.

« Je n’ai pas dit que j’ai arrêté la musique  mais j’avais dit que je vais faire mon dernier album pour voir si Dieu va m’aider. C’est ce qui est en train de décourager  les gens en vers nous.  Je continue de chanter le jour où Dieu va décider  j’arrêterais la musique parce qu’on insulte personne mais  je pratique un  métier pour subvenir à mes besoins. Actuellement, je suis en train de préparer  un album. Tout ce qu’on va trouver devant on fera comme ça. Je fais cet album pour  le bonheur des guinéens et pour les  faire distraire  en leur demandant de  se donner la main pour travailler et développer la Guinée », a annoncé Binta Laly Sow qui était en répétition avec son groupe lorsque nous l’avons rencontré

« Le gouvernement  n’aide pas les artistes guinéens…. ‘’

Binta Laly Sow a connu un grand succès. Malgré ces exploits, elle est aujourd’hui confrontée  à des difficultés. Elle interpelle l’Etat guinéen sur le manque de soutien des artistes qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts à travers leurs œuvres.

« Le gouvernement  n’aide pas les artistes guinéens. Il faut qu’on dise  la vérité sinon les artistes guinéens ne seraient pas dans cette situation actuelle.  Le Bureau Guinéen des Droits d’Auteurs est en train de tromper  avec la subvention en nous donnant un peu d’argent et le reste  il garde pour eux.  Même si on travaille dur pour sortir un album,  le gouvernement ne fait rien pour nous. On est obligé de chercher   à travers des veillées pour gagner de l’argent. Mais on va continuer à travailler pour la culture guinéenne même si  nous n’avons pas de profit », déplore Binta Laly Sow

A l’époque  des chefs de canton pendant la période coloniale, Binta Laly  a commencé  à chanter lors des travaux champêtres. Elle avait réussi  à convaincre ses parents qui étaient opposés de la voir faire une carrière musicale. Malgré cette opposition, elle s’est lancée  dans  la musique dans les années 1954 dès l’âge 13 ans. Elle a  réalisé  plusieurs albums dont  ‘’Bhouloun N’djouri’’ qui a connu un succès phénoménal.  Dans ses opus, elle véhicule des messages en mettant un accent sur l’amour, les vertus, les réalités de la vie. Tout en respectant les conseils de ses parents.

« Il n’y a pas de secret pour la musique. S tu sais bien chanter et te mettre en tête  je suis contre personne, je  n’insulte pas et fais la musique par passion  Dieu va  t’aider à ce que ton travail soit meilleur. J’adore quand les gens parlent de moi en disant que j’aime les chansons de Binta Laly. Parce qu’on fait la musique pour être apprécié par tout le monde. Je dirais à  tous les artistes de ne  pas insulter, boire de l’alcool, fumé la cigarette», a-t-elle lancée.

Africaguinee

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *