Guinée : La campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite

C’est le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé Dr Lama Edouard Niakoye qui a procédé au lancement de la campagne. Il était accompagné de son conseiller principal, Dr Mohamed Lamine Yansané, de son conseiller chargé de Mission Dr Bachir Kanté, et de l’Inspecteur général de la Santé Dr Damani Keïta.

La cérémonie de lancement a été aussi réhaussée par la présence du représentant du gouverneur de la Ville de Conakry, Mr Moundjirou Chérif Directeur de cabinet dudit gouvernorat, de la Secrétaire Générale de la délégation spéciale de Ratoma, des représentants de l’OMS, de l’UNICEF, et de l’alliance mondiale pour l’éradication de la poliomyélite .on y notait également la présence de la directrice de la Santé de la ville de Conakry, le coordinateur du PEV ,les représentants de la société civile, des confessions religieuses religieuses, les élus locaux, notabilités et populations de la Commune de Ratoma.

Dans son adresse, Mr Moundjirou chérif au nom du gouverneur de la ville de Conakry a souhaité la bienvenue aux populations de la commune de Ratoma venue en grand nombre à la cérémonie de lancement de campagne de lutte contre la poliomyélite. Il a mis l’occasion à profit pour saluer l’implication effective des élus locaux dans les activités de protection de la santé des populations. Fort de cette détermination, il a invité ceux à faire montre d’engagement et de persévérance en faveur d’une plus grande mobilisation des populations en vue d’une meilleure augmentation du taux de la couverture vaccinale.

Le représentant de l’OMS Professeur Alfred Georges Ki-Zerbo, chef de file des partenaires techniques et financiers, au nom de ses pairs a apprécié le leadership et les investissements consentis par le gouvernement, les autorités locales, les PTF et les leaders communautaires pour les résultats obtenus dans la lutte contre la poliomyélite. Au delà des acquis, le chef de file des PTF a appellé à la vigilance et à la mobilisation générale pour le renforcement de la surveillance active des maladies au niveau des centres de Santé et communautaire. Dans la même optique, il a insisté sur le renforcement continu de la vaccination de routine.

Plus de 3 millions d’enfants de 0 à 59 mois sont concernés cette campagne de vaccination et ce quel que soit leur statut vaccinal. Pour la réussite des opérations, 9690 agents vaccinateurs, 2186 superviseurs appuyés par des moniteurs, des superviseurs indépendants de l’OMS et des mobilisateurs sociaux de l’UNICEF sont déployés pour les besoins de vaccination.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé Dr Lama Edouard Niankoye a donné de larges informations sur l’importance et les avantages de la vaccination.Il a dit que le moyen de protéger les enfants, le meilleur moyen de les immuniser contre les maladies évitables par la vaccination reste et demeure la vaccination. Pour la réussite de la campagne, Dr Edouard Lama a lancé un appel aux parents, élus locaux, acteurs sociaux et aux communités pour une forte mobilisation sociale en vue d’une large couverture vaccinale des enfants cibles de la vaccination. Le porte à porte est la stratégie utilisée, dans le but d’atteindre les enfants concernés, le Ministre de la santé a demandé aux parents, tuteurs et gardiens d’enfants de faire du slogan  » la vaccination est un droit pour les enfants, et un devoir pour les parents.

Cellule de com Ministère de la Santé

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *