Guinée : Deux présumés bandits Nigériane et Bissau-guinéen arrêtés

Dans le but de  lutter contre la criminalité en République de Guinée, les services spéciaux  du Colonel Moussa Thiégboro Camara ont présenté ce vendredi 13 juillet 2018 à Conakry, deux présumés bandits de nationalités Nigériane et Bissau-guinéenne.

Il s’agit de Ndu John Ikechukwu alias Alberto Braima, de nationalité Bissau-guinéenne, d’origine nigériane et de Nwabueze Tochukwu, de nationalité nigériane. Ils sont accusés de piratage des lingots d’or et de cocaïne.

Se prononçant sur le sujet, le commissaire divisionnaire de l’OCAD, Colonel Mamadou Camara évoque ceci « C’est depuis le juillet dernier à Conakry, le  Nigérien a été  interpellé à la frontière Kourémali par les agents de l’OCAD. Il fait partir d’un réseau trafic international de Drogue de cocaïne et il a été dépêché par ce réseau pour accomplir cette mission au Liberia en passant par la Guinée. Arrivé à la frontière, par son attitude il a fait l’objet de ciblage, il a été place dans la salle et par la fouille on retrouve 37 boules de cocaïnes insérées dans son slip.

Pour le présumé Bissau-Guinéen, Daba Traoré « Il y a très longtemps que  nous avons reçu des informations sur un réseau d’escrocs à l’échelle internationale. C’est pourquoi quand nous avons eu l’information sur la présence d’un Bissau- Guinéen qui se livrait de cette activité d’escroquerie, en matière de pierre précieuse, nous avons ouvert une enquête et nous avons procédé à son interpellation dans sa résidence à Kipé). IL a été vite trouvé en possession de plusieurs faux documents administratifs guinéens, dont quatre passeports, 200 kg de faux lingots d’Or, 69 kg de faux or en poudre, trois faux cachets ,trois sachets contentant 1700crisyteaux de diamant ».

Pour le colonel Moussa Tiegboro Camara, ces malfrats ont été arrêtés par ses hommes avec plusieurs objets frauduleux. Il s’agit de faux documents administratifs de la banque centrale, de la douane et le bureau national d’expertise des pierres précieuses.

Face aux médias, ces présumés malfrats ont reconnu les faits qui leurs ont été reprochés. Ils sont présentement mis à la  disposition de la justice.

Aboubacar Sylla pour Africavision7.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *