Conakry : la langue arabe 6ème au monde célébrée en guinée

A l’instar des autres pays , la Guinée a célébré par une série d’activités, la journée internationale de la Langue Arabe sous les auspices du secrétariat général Conakry capitale mondiale du livre en collaboration avec le secrétariat des affaires religieuses  dans le cadre de l’Evènement culturel mondial Conakry Capitale mondiale du livre (CCML) en route vers avril 2018.

Devant une forte délégation des Emirats Arabes Unis, cette célébration a débuté Dimanche 17 Décembre 2017 dans la salle de conférence des affaires étrangères par un concours islamique sur la culture générale, la mémorisation et lecture du Saint Coran. Il a été organisé par l’association des élèves et étudiants musulmans de guinée (AEEMG) qui a mis en compétition 7 équipes d’étudiants des filières de langues arabes de 7 universités du pays pour accompagner CCML en sa manière.

Elle a été poursuivie lundi 18 Décembre 2017 au centre islamique de Donka devant une foule nombreuse par  la présentation de la littérature arabe, expositions des manuscrits, déclamation de poèmes ‘’hommage aux écrivains guinéens’’, remises de prix, Dédicaces, émissions littéraires, visite de stands. Là plusieurs interventions ont été prononcées en faveur du rayonnement du mode arabophone au monde en Afrique en général et en guinée en particulier.

Cette commémoration s’est couronnée à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia où des conférences dédiées à l’érudit « Thierno Aliou Boubha Diyan,  des tables rondes sur la question de l’insertion socioprofessionnelle de ces nombreux jeunes arabisants ont été organisées.

Ce fut une particularité pour les autorités de la présidence, du secrétariat général des affaires religieuses, du département de la Langue Arabe du GLC de Sonfonia,  les organisateurs, les représentants des pays Arabes en guinée et le Directeur général de l’ISESCO (Organisation Islamique pour l’Education les sciences et la culture) de faire le diagnostic de la culture arabophone tout en magnifiant  la Langue Arabe l’une des plus anciennes langues Sémitiques parlées par plus de 422 millions de personnes au monde apprend-on.

A noter que les écrivains en langue Arabe ne seront jamais à la traine, ils ont été partout invités par le commissariat général de CCML à ne jamais hésiter d’écrire et venir se faire publier à l’Harmattan-Guinée.

 

Mr Soumah cheikh

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *