Guinée : Des enseignants rencontre le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation

Dans le cadre de la célébration de l’indépendance nationale, le Ministre de l’Education Nationale est depuis ce lundi dans la préfecture de Mandiana. Malgré son agenda très chargé liés au rétablissement de la paix dans cette préfecture secouée ces derniers jours par des mouvements de revendications avec son homologue des hydrocarbures et le général Toumany SANGARE DG des douanes nationales, le Ministre de l’Education Nationale a répondu à l’appel des enseignants de la préfecture de Mandiana.

Il s’agit de sa première visite depuis sa nomination à la tête du département de l’Education Nationale. Occasion pour ces enseignants d´exprimer leur soutien et leur engagement à l’accompagner dans l’accomplissement de sa mission. Au cours des échanges, le directeur préfectoral de l’éducation de Mandiana a affirmé qu´à ce jour toutes les dispositions sont prises pour accueillir les élèves et les enseignants ce 03 octobre.

Les travaux d’assainissements, de réparation des tables bancs ou encore de rénovation de certains établissements sont achevés. Le contenu des instructions venues du département et des conclusions du comité national de pilotage de l’éducation ont aussi fait l’objet de large diffusion dans toutes les structures déconcentrées du département dans la préfecture.

Satisfait de cette mobilisation des enseignants de Mandiana le Ministre Mory SANGARE les a invités à reprendre le chemin de l’école le 03 octobre lendemain de la célébration de l’indépendance nationale. Il est aussi revenu sur certaines dispositions notamment liées à l’amélioration de la qualité de l’éducation en Guinée. Ce sont entre autres l’effectivité de la biométrie des candidats aux différents Examens nationaux, l’évaluation de l’enseignant en situation de classe à travers non seulement les inspections mais aussi et surtout le rendement de ses élèves dans les différentes évaluations.

Tout proviseur qui présentera 100 candidats pour obtenir 10 pourcent d’admis sera révoqué de ses fonctions pour manque de suivi des enseignants dans la notation et l’évaluation des élèves. Mory SANGARE a ainsi invité les enseignants à la rigueur et à la conscience professionnelle dans le travail. Il dit compter sur eux pour une bonne année scolaire 2018-2019.

CCG

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *