Guinée : Des cadres en conclave sur le mécanisme de décaissement du budget du MSHP

Le représentant du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a présidé ce mercredi 26 septembre 2018 à Conakry l’atelier de réflexion sur le mécanisme du budget du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique dont l’objectif est de permettre à ce département d’avoir un budget.

Au nom du ministre de la santé, le représentant a fait savoir que depuis l’arrivée du président de la République de Guinée son gouvernement s’est attelé  à la mise en place un grand programme de réforme de finance publique et de l’administration publique.

Pour être en face avec cette démarche gouvernementale, le ministère de la santé s’est engagé dans un programme national  t de la gouvernance du système des santés à travers la formulation du groupement programme de stratégique notamment : le plan du développement sanitaire, le plan final de mise ne place du PENDS, la motive nationale, etc.…

Avec l’appui technique financier des partenaires publique et privé, la commission stratégie de l’assemblée et la bonne volonté du gouvernement, le budget nationale de la santé a connu une amélioration significative aux cours des deux dernières années. Ce budget est passé à  8%, en 2007, alors que ceux lui si est de 5% dans l’année précédente.

« Cependant, cette augmentation n’a pas été suivie d’un décaissement. Donc elle est due à un certain nombre de facteurs dont la faible indication des structures déconcentrés, des services sal beau dans le processus de budgétisation, la planification de décaissement, et les méconnaissances des mécanismes financiers. L’audite intentionnelle et organisationnelle du Ministère de la Santé a fait l’une de recommandation, de celle inviter réellement de façon systématique tous les services déconcentrés », conclut-t-il

Aboubacar Sylla pour Africavision7.com

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *