Gambie : La Cédeao suspend les opérations militaires, pour une dernière médiation

opoLe porte parole de l’armée sénégalaise, affirmait il y a quelques heures que, « les troupes sénégalaises déployées aux frontières avec la Gambie en vue d’une opération ouest-africaine pour contraindre Yahya Jammeh à céder le pouvoir au nouveau président Adama Barrow sont entrées sur le sol gambien dans l’après-midi ».

Mais, selon des informations de dernière minute, l’institution sous-régionale vient encore d’annoncer la suspension des opérations militaires afin de donner une dernière chance à une médiation ce vendredi.

Cette « dernière médiation » sera conduite par le président guinéen Alpha Condé à Banjul vendredi jusqu’à midi, a déclaré à la presse à Dakar le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. « On a arrêté les opérations et on a donné un ultimatum« , a ajouté M. de Souza, qui assistait dans l’après-midi à la prestation de serment, à l’ambassade de Gambie au Sénégal, du nouveau président gambien Adama Barrow. « Si à midi il n’accepte pas de quitter la Gambie sous la bannière du Pr Condé, alors les troupes vont passer à l’intervention militaire proprement dite« , a-t-il ajouté. « Jusqu’à présent il y a eu quelques tirs de sommation« , a déclaré le président de la Commission au sujet des opérations jusqu’à présent. « Il est hors de question qu’il reste sur place« , a-t-il précisé. « Ce qu’on lui pose c’est de partir« , a affirmé M. de Souza.

Alpha Condé se rendra d’abord en Mauritanie pour y rencontrer le président  Mohamed Ould Abdel Aziz, qui avait mené la précédente mission auprès de Yahya Jammeh mercredi soir, puis à Banjul. La médiation doit convaincre Yahya Jammeh à céder le pouvoir. MM. Condé et Aziz, sont opposés à une intervention militaire en Gambie.

En attendant cette médiation de dernière minute,  il faut signaler que, le conseil de sécurité des nations unies a donné son feu vert pour une intervention militaire visant à faire partir le président sortant Jammeh du pouvoir.

C’est le le 22 juillet 1994 à 29 ans, que M Jammeh est arrivé au pouvoir  par un coup d’Etat contre Dawda Keraba Jawara. Durant son règne, plusieurs personnalités gambiennes comme le journaliste Deyda Aïdara et l’opposant Solo Sandeng ont été tuées, d’autres ont pris le chemin de l’exil. Il se fait appeler Sheikh Professor Alhaji Doctor Yahya Abdul-Aziz Awal Jemus Junkung Jammeh Naasiru Deen Babili Mansa Jammeh

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *