Faranah : les habitants de la CU et le bétail menacés par les chiens errants

chiDepuis un certain temps, les chiens errants menacent les personnes et les petits ruminants dans la préfecture de Faranah, plus précisément dans la Commune Urbaine (CU), a constaté le correspondant régional de l’AGP dans la localité.

Au cours de ces trois derniers mois de la semaine écoulée, le Cabinet vétérinaire du Haut Niger de Faranah a enregistré 18 cas de morsures de chiens déclarées, un décès (Ousmane Touré, jeune du quartier Sirkolény), 55 moutons et 12 veaux dévorés par ces chiens errants.

Le dernier cas a été enregistré, samedi, 28 mai 2016. Karifa Traoré, adolescent de 7 ans mordu à l’œil gauche, et qui se trouve dans un état critique.

La situation est préoccupante et mérite une attention de tous (Etat, partenaires et personnes de bonne volonté), dans le but de trouver, dans les meilleurs délais, une quantité suffisante de vaccins anti-rage, et des appuis pour l’organisation d’une campagne abattage de chiens errants au niveau de la CU.

Selon Abou Sylla, Vétérinaire privé du Cabinet Haut-Niger de Faranah, sur les 18 cas de morsures déclarées, un seul chien était vacciné. Le foyer de ces chiens errants demeure toujours dans les deux quartiers de la CU, notamment Sirkoléni et Tonkolonko.

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *