Espagne : Le beau-père de Cristiano Ronaldo expulsé et renvoyé…

Après avoir été récemment accusé de viol, Cristiano Ronaldo devrait à nouveau se rendre en justice, non pas pour une affaire le concernant, mais pour soutenir son beau-père, Jorge Rodriguez, dont le casier judiciaire est bien rempli comme l’indique la presse britannique.

Jorge Rodriguez, le père de Georgina Rodriguez, la compagne de Cristiano Ronaldo, a passé une décennie en prison en Espagne, d’où il a été expulsé.

D’après le Daily Mail, Jorge Rodriguez, le beau-père de Cristiano Ronaldo a passé dix ans en prison pour trafic de drogue. L‘homme de 69 ans a séjourné dans trois prisons espagnoles différentes de 2003 à 2013 avant d’être expulsé du pays et renvoyé sur ses terres natales argentines.

Le père de Georgina Rodriguez avait été reconnu coupable de trafic de cocaïne et de résine de cannabis au cours de plusieurs procès. Le trafic de cocaïne concernait des circuits entre l’Espagne et la France. Jorge Rodriguez avait été piégé grâce à des enregistrements téléphoniques qui ont permis d’établir qu’il était en contact avec un trafiquant colombien.

Il avait alors écopé de onze ans de prison et de 120 000 euros d’amende en 2003. Mais cela ne l’a pas empêché de recommencer puisqu’il s’est retrouvé impliqué, quelques années plus tard, dans une nouvelle affaire. Jorge Rodriguez a été reconnu coupable de trafic de résine de cannabis en novembre 2010.

Pour cette fois, les voyages s’effectuaient entre le Maroc et l’Espagne. Ayant reconnu les faits qui lui étaient reprochés, le père de Georgina Rodriguez a vu sa condamnation ramenée à deux ans de prison au lieu de quatre ans. Sur les treize années cumulées, le trafiquant en a finalement purgé dix entre le centre de détention de Zuera et plusieurs prisons de la province d’Alicante et Murcie.

Expulsé d’Espagne, Jorge Rodriguez est retourné vivre en Argentine où il vit à présent aux crochets de ses deux filles, Georgina, 23 ans, et sa sœur Ivana. Très malade, il serait pris en charge par un proche.

Afrikmag

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *