Elie Kamano : ‘’Dalein est un politicien déphasé (…). Il serait mieux qu’il quitte la tête de l’UFDG’’

Le reggaeman Elie Kamano n’a pas sa langue sa poche. Vingt-quatre heures après l’élection de Mamadouba Tos Camara à la tête de la mairie de Matoto, le chanteur, connu pour ses positions tranchées, s’est fendu d’une publication sur Facebook pour décrire le leadership de Cellou Dalein Diallo.

Cellou Dalein est certes un administrateur chevronné mais un politicien déphasé. Parce qu’il fait semblant de faire de la politique, mais en réalité, il aide d’autres à arriver à leur fin et à réaliser leur volonté.

Cellou est un musulman qui a compris que la politique est une confrérie de sorciers qui mangent la chaire du peuple sans remords et a peur de faire des sacrifices pour en être initié.

A son âge, avec sa culture religieuse basée sur le caractère pacifique de celui qui croit en Dieu, il serait mieux qu’il quitte la tête de l’UFDG et mise sur un jeune qui a du sang neuf afin qu’il (Cellou-Dalein) ne soit pas pour une énième fois la cause de la victoire du mal sur le bien en 2020.

L’UFDG constitue un grand parti sur lequel nous pouvons compter avec le concours des autres partis et de tout le peuple de Guinée, en termes de mobilisation, d’engagement, d’audace, et de mobilisation pour barrer la route au 3eme mandat de ce système. Mais qui malheureusement risque très fort ne pas être au rendez-vous si Cellou reste à sa tête.

Je l’avais dit dans une lettre que je lui avais adressé en 2016, on ne combat pas le diable dehors pour lui réserver une place de choix dans sa maison. Et parlant de ceux qui le prennent pour un demi-dieu, j’aimerais leur dire que lorsqu’on vous vole une fois, deux fois, trois fois et même quatre fois avec la même méthode, il y a deux choses : soit les objets qu’on vous vole n’ont aucune valeur à vos yeux. Soit ces objets ne vous appartenant pas, vous êtes complices du voleur qui utilise la même méthode pour dévaliser le magasin qu’on vous a confié.

La politique, ce n’est pas Bismilaye=au nom de Dieu. La politique c’est Bismi-intérêt=au nom des intérêts.

Je demanderai humblement à ceux qui ont réellement la volonté de changer ce pays, de venir avec moi et de croire en la jeunesse. Nous ferons bientôt le lancement de notre parti, et c’est avec bras ouverts que nous recevrons les patriotes de notre bien aimé Guinée.

Source:GuineeVision.info

Share Button
(Visited 10 times, 1 visits today)
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *