Coupe du monde 2018 : Un membre de la sélection iranienne à l’hôpital après le but annulé de l’Iran

Lors du match opposant l’Iran à l’Espagne, l’annulation du but iranien par l’arbitre a conduit Mohsen Motamedkia à l’hôpital.

A 35 ans, ce membre du staff de la sélection iranienne est attaché de presse. C’est à croire que la nouvelle l’a secoué à tel point qu’il se soit retrouvé si mal en point aux urgences lors du match opposant l’Iran à l’Espagne. L’information a été donnée par le sélectionneur de la formation asiatique, Carlos Queiroz, qui laissait paraître tout son « inquiétude ».

« Nous sommes inquiets car un membre de notre staff est en difficulté d’un point de vue de santé, après la décision de l’assistance vidéo (VAR) » à la 60e minute du match. Une mesure qui aura valu à l’Iran l’annulation de leur but.

Le technicien portugais s’est néanmoins voulu confiant sur l’état de santé de son collègue.

« Il est allé à l’hôpital. Nous espérons que tout ira bien. Nos prières vont vers lui en ce moment », s’est prononcé Queiroz.

Plus tard, dans la soirée, un porte-parole de la sélection iranienne a fait savoir que Motamedkia devrait pouvoir sortir de l’hôpital, suite à des examens.

Alors que la sélection iranienne était menée par un but à zéro, l’équipe de Melli s’est mise à jubiler quand Saeid Ezatolahi a mis le ballon au fond des filets de l’équipe d’Espagne. Par la suite, tout le banc iranien s’était levé pour célébrer l’exploit mais l’assistance vidéo a annulé le but.

A présent, l’Iran compte 3 points dans le groupe B et devra jouer sa qualification face au Portugal lors de la dernière journée. Il leur faudra bien une victoire pour aller en huitième de finale.

 

Afrikmag

Share Button
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *